• Accueil
  • Blog
  • Le BTP : Un métier d’Homme… ou pas !

Le BTP : Un métier d’Homme… ou pas !

22 févr. 2016

Depuis de trop nombreuses décennies, les femmes ont subi des préjugés, allant parfois jusqu’à la discrimination. D’abord priées de rester chez elles, les femmes se sont révoltées contre ce diktat et se sont depuis, imposées dans le monde du travail. Mais aujourd’hui, certaines discriminations persistent, notamment au sein de certains métiers dits "exclusivement masculins". Cependant, les femmes osent tout et tentent de s'y faire une place. Parmi ces secteurs d’activités, le bâtiment ouvre ses portes et tente d’attirer de plus en plus la gente féminine.

 

« Les femmes ont leur place autant que les hommes dans le Bâtiment »

 

 

Quelques chiffres sur ce "métier d'homme"

De nos jours, le secteur du BTP comprend plus d’1,2 million d’employés pour seulement 12% de femmes. Celles-ci sont présentes dans les 32 métiers du BTP. Cependant, elles restent en majorité embauchées dans l’administratif : seulement 1,6% d’entre elles font partie des métiers de la production de chantier, contre 47% pour les postes de cadre ou technicienne.

Cela peut également s’expliquer par les formations, puisque 25% d’entre elles sortent de formations d’ingénieurs BTP et seulement 5% ont suivi des formations de type CAP, BEP et BTS. Certaines sont même en réorientation professionnelle, comme les 3500 femmes qui ont suivi une reconversion AFPA en 2014.

De même, de plus en plus de femmes sont intéressées par entrepreneuriat : l’École Supérieure des Jeunes Dirigeants du Bâtiment a recensé 23 % de futures entrepreneures. Aujourd’hui, 27% des PME-TPE ont une femme à leur tête, dont 24% dans la construction.

 

« Les femmes s’intègrent parfaitement dans les entreprises et sont reconnues pour favoriser la modernisation et l'image du bâtiment »

Des embauches féminines en progression

De plus en plus de femmes sont embauchées dans toutes les branches du secteur : ce qui était traditionnellement un "métier d'homme" se féminise progressivement.

Source : http://coexpert.comap.fr/

En 10 ans, ce sont près de 30 000 femmes supplémentaires qui ont été recrutées par des entreprises du BTP. Le chiffre peut paraître dérisoire, mais il reste significatif, sachant que le pourcentage de femmes présentes dans le Bâtiment était quasi nul jusqu’en 2000.

 
 
« Pas besoin d'être un bodybuildeur pour entrer dans le bâtiment »

 

Une accessibilité facilitée 

La féminisation du secteur est notamment possible grâce aux changements qu’a subit le BTP. En effet, avec les améliorations technologiques, la mécanisation et les matériaux plus légers, les conditions d’exercices de ces métiers physiques deviennent de plus en plus faciles et donc très accessibles pour tous ceux s’y intéressant. C’est pourquoi beaucoup de femmes se lancent dans le domaine et deviennent carreleuse, maçonne, peintre en bâtiment ou même conductrice de travaux.

Par ailleurs, le Gouvernement a instauré un programme pour encourager la mixité des métiers. D’ici 2025, celui-ci souhaite atteindre les 33% de métiers mixtes contre 11% à l’heure actuelle.

Ce plan gouvernemental qui souhaite encourager la mixité dans le secteur du BTP s’organise autour de quatre points :

  • un important travail de lutte contre les préjugés et les stéréotypes,
  • plus d’informations sur les formations possibles pour les jeunes,
  • la promotion de l’égalité des sexes dans les entreprises,
  • des acteurs engagés pour créer un environnement de travail encourageant les femmes à rentrer dans le secteur du BTP.