• Accueil
  • FAQ
  • Entretien de toiture : le démoussage

Entretien de toiture : le démoussage

mai 25, 2015

Nettoyage toiture

Le toit d’un bâtiment est la zone la plus exposée aux intempéries et donc susceptible de subir une dégradation précoce. Formation de couches de mousse, altération apparente de la couleur, fragilisation des tuiles ou ternissement du zinc, sont autant de pathologies auxquelles une toiture mal entretenue est exposée. Un assainissement et un entretien régulier sont donc essentiels pour garder une toiture en bon état. Faute de temps ou dû à la « dangerosité » de la tâche, le nettoyage de la toiture est souvent négligé. Or, en France, il est préconisé de nettoyer le toit de toute habitation au moins une fois par an afin de le pérenniser.

 

En quoi consiste le démoussage ?

L’apparition de mousse et de lichen sur la surface des couvertures est un phénomène très courant, en particulier lorsque une habitation est entourée de verdure. Le démoussage est un procédé qui consiste à enlever ces pousses de végétaux. Il protège, d’une part, la couverture d’une dégradation prématurée et, d’autre part, assure une bonne apparence esthétique, particulièrement en ce qui concerne les bâtiments à toitures inclinées. Le démoussage peut être réalisé de deux manières :

  • A l’ancienne

Un démoussage à l’ancienne est réalisé à l’aide d’une brosse dure et d’eau. Après le nettoyage de la couverture, les gros résidus sont enlevés avant que le toit soit lavé de haut en bas. Ce type de décapage manuel est à privilégier dans le cas de couverture en tuiles ou en ardoise, car ces matériaux sont d’une grande fragilité. Une technique adaptée aux maisons et qui peut se révéler laborieux.

  • Nettoyage à haute pression

Le démoussage peut aussi se faire à l’aide d’un nettoyeur à haute pression. Toutefois, une trop forte pression risque de fissurer les tuiles ou d’écailler les ardoises, les rendant ainsi plus perméables à la saleté. Cette méthode est donc à être employée avec beaucoup de précautions.

Il est judicieux de prendre conseils auprès de professionnels afin de choisir la ou les techniques les plus appropriées au démoussage de votre toiture.

Les traitements additionnels

L’application d’anti-mousse, d’algicide ou de fongicide permet de parfaire un démoussage ; ces produits permettent d’éliminer toute trace de parasite non éliminé lors du démoussage.

Pour une protection optimale de la couverture, un traitement hydrofuge peut également être apposé. Le produit hydrofuge doit être appliqué sur la totalité de la surface de la couverture et être lavé après 24 h. Cette couche protectrice immunisera la couverture contre le gel, la pollution ou encore la pluie, tout en préservant la couleur des matériaux couvrants.

Même si une toiture ne présente pas de signes apparents de dégradation, une inspection et un nettoyage annuels permettent d’éviter des travaux qui peuvent se révéler coûteux. Il faut également penser à élaguer les arbres surplombant les toits afin d’éviter les chutes de feuilles ou de branches sur le toit. Dans le cas des copropriétés, certaines entreprises spécialisées proposent des contrats d’entretien ; ce qui permet de vérifier et maintenir l’état du toit ainsi que son étanchéité.