• Accueil
  • Présentation de la société Harmonie

Harmonie

HarmoniePlus de 12000 copropriétés représentées par leur cabinet de gestion, leur architecte ou un syndic bénévole.

Institutionnels (Crédit Foncier de France, Banque de France, GAN Assurances, Thales, Nexity, HSBC…).

Entreprises du secteur tertiaire (Pyroindustrie, Faceo, Radio France, Dassault Electronique, AREVA).

Chantiers d’HARMONIE

Jusqu’en 1974, Lucien HINDERZE fut directeur général du groupe PINXIT-BALIMAN-BALIMUR situé à Clichy dans les Hauts-de-Seine.

A cette époque, cette entreprise était leader national en second œuvre avec un effectif de plus de 550 personnes, dont la spécialité était la réhabilitation d’ensembles immobiliers de grande taille.

En 1977, après la vente de l'entreprise, il crée HARMONIE, entreprise basée à Asnières-sur-Seine, en souhaitant conserver une structure de petite taille au service des particuliers et des copropriétés. Dans les années 80, il crée un partenariat avec la compagnie d’assurance GAN, le service de prise en charge des réparations des travaux de peinture après sinistre, dégâts des eaux...

Le succès de ce projet sera tel qu’Harmonie se consacrera quasi exclusivement à cette activité jusqu’en 1989.

C’est à cette date que son fils Frédéric rejoint la société et décide de s’éloigner des travaux liés aux dégâts des eaux, pour développer la réfection des cages d’escalier des institutionnels et copropriétaires.

En 1994, Harmonie s’oriente vers les travaux de ravalement, après avoir constitué une équipe solide et confirmée en la matière. Durant les années 2000, l’entreprise réalisera de plus en plus de ravalements et développera simultanément l’activité de couverture puis d‘étanchéité.

Aujourd’hui, le cœur d’activité de l’entreprise se décompose en quatre départements distincts : le ravalement, l'isolation thermique, les travaux de couverture et enfin les travaux d’étanchéité de toitures terrasses et balcons.

Les moyens matériels d'Harmonie

Très vite, l’entreprise s’est pourvue de moyens matériels conséquents, afin d’avoir le moins souvent possible recours à des prestataires extérieurs pour la location, tant d’échafaudages que de machines outils ou encore de véhicules de cantonnements et de locaux de stockage. De même, elle a complété considérablement son parc :

  • de nacelles élévatrices, 80 unités.
  • de blocs sanitaires, 75 unités.
  • de barrières de sécurité, 1 700 ml.
  • de grues, 17 unités.
  • échafaudages tubulaires, 32 800 ml.

 

Cette décision d’investir en matériel fait l’objet d’un plan pluriannuel, permettant au fil des amortissements, d’être beaucoup plus compétitif que grand nombre des acteurs du marché. A titre d’exemple, nous faisons l’acquisition :

  • d’environ 10 000 mètres carrés d’échafaudages par an.
  • de plus de 25 véhicules de chantier.

 Nous sommes également propriétaires de plus de 50 bases de vies de plus de 50 containers.

 

 

Les services d’Harmonie

Il est demandé aux copropriétaires de prendre une décision quant au choix d’un prestataire en ravalement, étanchéité ou en couverture, en ne considérant que le prix qui figure au bas du devis joint à leur convocation de l’assemblée générale.

Chez Harmonie, nous considérons depuis toujours que la seule façon de réussir ses travaux est de communiquer en accord tripartite avec le conseil syndical, le syndic et l’architecte.

Comment décider du choix d’une entreprise sans visiter des chantiers qu’elle a exécutés dans un environnement proche ? Sans connaître son taux de sinistralité, sans rencontrer préalablement celui qui suivra au quotidien les travaux, sans lui faire préciser son mode opératoire et les moyens qu’elle mettra en œuvre, ou encore sans rencontrer d’autres clients copropriétaires ou membres de conseils syndicaux satisfaits des chantiers réalisés précédemment ?

De même, le rôle d’Harmonie n’est pas simplement la bonne exécution d’un ouvrage, mais aussi l’accompagnement pendant les années qui précèdent sa réalisation et de participer à l’élaboration d’un plan permettant, si le type de travaux le permet, de bénéficier de subventions d’aides et de crédit d’impôt, de même lors de travaux d’isolation thermique, nous établirons pour le compte de la copropriété un partenariat avec un prestataire pouvant racheter les certificats d’économie d’énergie.

A titre d’exemple, nous avons accompagné une copropriété dans le 95 qui, pour un marché de 1 450 000 €, a bénéficié de 850 000 € d’aides régionales, de 24 500 € de rachat de certificat d’économie d’énergie et enfin d’un crédit d’impôt substantiel pour chaque copropriétaire assujetti à l’impôt sur le revenu.

Nous offrons sur les projets étudiés, des études colorimétriques simplifiant les discussions entre les copropriétaires et l’architecte sur le choix des couleurs, de même que des rapports de visite précis étayés de photos ou vidéos.

Enfin, nous mettons à la disposition de nos clients un service consacré à la prise d’images par drones, facilitant ainsi l’accès aux terrasses inaccessibles, aux façades de grande hauteur dont on ne peut voir les détails depuis le rez-de-chaussée... etc. Nous nous assurons d’avoir visualisé préalablement certains points que nous n'aurions pas pu voir autrement, permettant ainsi d'éviter de nombreux travaux supplémentaires.