• Accueil
  • Blog
  • Isolation : de nouveaux matériaux innovants et écologiques

Isolation : de nouveaux matériaux innovants et écologiques

18 mai 2015

matériaux isolantsLa prise de conscience écologique a bouleversé les habitudes dans le secteur du bâtiment. Face aux enjeux du développement durable, les fabricants innovent en permanence afin de fournir des produits aussi bien performants qu’écologiques. Du côté des matériaux isolants, les laines minérales sont présentement concurrencées par des matériaux isolants aux performances thermiques et mécaniques comparables tout en étant plus respectueux de l’environnement.

 

Isolation thermique: la prédominance des isolants d’origine naturelle

Les isolants dits « bisourcés » sont des matériaux d’origine naturels fabriqués à base de fibres végétales ou animales. Récemment apparus, les isolants biosourcés sont encore minoritaires, mais se feraient peu à peu un chemin sur les chantiers de rénovation et de construction.

  • la fibre (ou la laine) de bois

Dérivée de chutes de scierie non-traitées, la fibre de bois constitue un excellent isolant acoustique ; en effet, elle possède la capacité d’absorber les sons, quelle que soit leur fréquence. Ce matériau est également apprécié pour le déphasage thermique qu’il procure ; avec un coefficient de conductivité thermique qui est compris entre 0,037 et 0,049 W/m.K, la fibre de bois assure aussi de très bonnes performances thermiques.

  • le liège

Le liège expansé s’avère être un isolant de très grande qualité, tant environnementale que mécanique. De par sa structure constituée d’une infinité de cellules saturées d’air immobile, le liège expansé constitue un excellent isolant thermique.

Ce matériau affiche une conductivité thermique située entre 0,040 et 0,049 W/m.K pour le liège aggloméré et 0,032 et 0,042 W/m.K pour les panneaux. Le liège se distingue des autres isolants biosourcés de par son inflammabilité, sa forte endurance aux insectes et aux champignons ainsi que sa résistance à l’eau. Cet isolant est certifié ACERMI.

  • la cosse de riz en ossature bois

Arborant un bon pouvoir isolant, la cosse (ou balle) de riz est une nouvelle alternative aussi bien aux isolants traditionnels (la laine de roche ou de verre) qu’aux isolants biosourcés. Elle présente de nombreux avantages en plus d’être écologique :

  • un coût réduit

  • un excellent bilan carbone

  • le facteur d’imputrescibilité

  • une forte inertie thermique

  • une très bonne résistance au feu

La balle de riz est directement intégrée à l’ossature en bois en usine lors de la préfabrication de sa structure. Le matériau isolant est ensuite recouvert de panneaux faits de fibre de bois. Livré prêt à monter, ce support permet une pose rapide.

L’évolution des matériaux isolants est donc à suivre. Rappelons qu’une bonne isolation thermique réalisée par des professionnels est essentielle pour un logement confortable, sain et moins énergivoire tant en période hivernale qu’estivale.