• Accueil
  • Blog
  • Isolation thermique extérieure : le fonctionnement

Isolation thermique extérieure : le fonctionnement

12 janv. 2015

 
Isolation thérmique par extérieurL’isolation thermique extérieure, ou ITE, comprend la pose d’un manteau isolant sur les murs extérieurs d’un bâtiment qui sera ensuite recouvert par un enduit ou un bardage. Ce type d’isolation peut se faire en même temps qu’un ravalement de façade et offre plusieurs avantages avec notamment une réduction de la consommation d’énergie, un meilleur confort thermique ainsi qu’une protection améliorée des murs contre les intempéries la pluie, l’humidité de même que les infiltrations d’eau.

Les techniques utilisées 

1. Isolation par bardage

Pour ce type d’isolation, des panneaux sont tout d’abord mis en place sur des montants rivés au mur ; l’objectif étant de dissocier le parement de l’isolant. Le tout sera recouvert d’un film pare-pluie ou d’un panneau permettant à l’air de circuler. Des supports alignés de manière horizontale sont ensuite utilisés pour installer un bardage à l’extérieur qui est disposé afin de laisser un peu d’air entre l’isolant ainsi que le bardage.

L’avantage de cette technique est la possibilité de l’utiliser sur tous types de façades alors que l’inconvénient est la création de ponts thermiques, ce qui peut être résolu avec la   pose d’isolant croisé sur les montants.

2. Isolation par panneaux enduits

Il existe aussi l’isolation par des panneaux enduits, ces derniers sont fixés aux murs ; ensuite, un treillis collé sera appliqué et pour finir un enduit hydraulique. Ce dernier, composé de ciment et de chaux, est projeté au moyen d’une machine à mortier. Il y a aussi la possibilité d’appliquer plusieurs types d’enduits minces sur cet ensemble. Bien qu’étant la moins couteuse des techniques, l’isolation par panneaux enduits offre moins de possibilités dans le choix des isolants.

  1. Isolation par enduit isolant

Ce procédé inclut la projection d’un ou de quelques couches d’un enduit isolation (minéral ou végétal) sur les murs extérieurs du bâtiment complété par un crépi. L’enduit peut aussi être « coffré » sur les supports. Une fois mise en place, cette isolation doit contribuer à l’évacuation naturelle de l’humidité en particulier dans les logements anciens.

Il existe également l’isolation par vêture ou des parements auxquels sont associés des isolants qui sont installés sur le mur.

Performance thermique améliorée


Isolation thérmique par extérieurUne isolation par extérieur permet d’améliorer de manière significative la performance énergétique d’un bâtiment avec la suppression des ponts thermiques qui sont principalement responsable de la déperdition de chaleur, et permet également de réduire les conséquences de la condensation dans un bâtiment.

De plus, une isolation par extérieur contribue à stabiliser les températures entre les saisons ou entre le jour et la nuit. La structure est donc protégée des chocs thermiques

Cette technique a aussi l’avantage de ne pas modifier pas les surfaces d’habitation et les habitants peuvent rester chez eux durant les travaux. Des travaux qui ouvrent, de plus, à des aides comme l’eco prêt à taux 0%. Pour ce faire, l’emprunteur doit respecter un certain nombre de conditions, incluant la réalisation des travaux réalisés par une entreprise ayant le label RGE comme Harmonie, spécialisée en travaux d’isolation thermique par extérieur.