• Accueil
  • Blog
  • Comment baisser la facture de chauffage en copropriété

Comment baisser la facture de chauffage en copropriété

21 août 2014

  

IsolationThermiqueLe chauffage de copropriété peut représenter jusqu’à 50 % des charges d’un bâtiment qui assure collectivement ce poste. Des coûts qui subissent les flambées du prix du fioul et du gaz. Plusieurs solutions temporaires existent pour diminuer les factures (réduction de la période de chauffe, vérifications régulières des installations…). Cependant l’isolation thermique par l’extérieur ou ITE s’inscrit parmi les meilleures options pour alléger durablement ces dépenses tout en améliorant la performance énergétique.

Des économies et de multiples avantages sur le chauffage en copropriété

 

Une absence d’isolation peut être la cause de près de 25 % de déperdition thermique dans un habitat. La présence de nombreux ponts thermiques (zones où l’isolation est discontinue entrainant des pertes de chaleur, par exemple les points de jonction entre les murs et les fenêtres) peut également être la cause d’une hausse du chauffage en copropriété conséquente. L’isolation par extérieur avec les exigences de la RT 2012 se positionne comme une solution optimisée comme elle répond à de nombreux impératifs :

 

  • Economies sur la consommation énergétique avec une conservation améliorée de la chaleur, donc une réduction des besoins

  • Protection des murs contre les aléas du climat, les changements de température

  • Prévention contre les fissures dues aux mouvements d’étirement

  • Amélioration du confort avec une réduction de chaleur en été et une récupération des chaleurs solaires en hiver.

  • Meilleure maîtrise du budget par rapport aux augmentations du gaz et du fioul

  • Apport d’une valeur esthétique et action environnementale aidant contre la pollution résultant de la production d’énergie

  • Valorisation du patrimoine immobilier et sans impact sur la surface habitable

Cette démarche de travaux visant à améliorer la performance thermique d’un immeuble ouvre en occurrence à plusieurs aides (Eco-prêt à taux zéro, Crédit d’impôt, Aide ANAH) ou encore aux négociations des certificats d’économies d’énergie.

Les principes de ITE


Des travaux d’isolation par l’extérieur, souvent dans le cadre d’un projet de rénovation, consistent à poser un isolant sur les murs et les façades d’un immeuble. Certaines entreprises spécialistes dans ce domaine comme Harmonie mènent des travaux d’échafaudage, de lavage et de maçonnerie avant la pose au dessus du mur d’un rail métallique horizontal comme guide à des plaques de polystyrène. Ces dernières sont mécaniquement fixées après avoir encollé le polystyrène dans la hauteur de l’immeuble. Quand cette étape est achevée, une armature est appliquée sur les plaques et un système d’imperméabilité complète les travaux. 

Les résultats de la baisse de chauffage en copropriété

Certaines copropriétés sont arrivées à réduire presque de moitié leurs factures énergétiques avec une démarche associant des travaux d’isolation par extérieur et un ensemble de travaux de rénovation de toiture-terrasse ainsi que des fenêtres à double vitrages, une optimisation de la chaudière et des lampes d’économiques. La consommation passant de 236 KWhEP/m2 à 127 KWhEP/m2.

Pour avoir un aperçu plus précis du potentiel d’économies que peut amener des travaux d’isolation thermique par extérieur, il est judicieux de faire appel à des professionnels reconnus pour un audit des besoins ou encore pour avoir gratuitement un devis estimant le coût d’un tel projet.