Isolation thermique en Laine de roche

La laine de roche est essentiellement composée de matière minérale comme le basalte. A ce titre, on peut la qualifier de matériau écologique, et ce, d’autant que son bilan carbone devient positif très peu de temps après sa mise en œuvre comme isolant.

Quel pouvoir isolant à quel prix ?

La laine de roche a le même pouvoir isolant que le polystyrène classique (dit PSE) à épaisseur identique. Cependant, son prix d’achat est environ 50% plus élevé que le PSE. A ce coût, il faut aussi rajouter les frais de sa mise en œuvre en isolation thermique.

Chantier d’isolation thermique Harmonie à Epinay sur Seine
Chantier d’isolation thermique à Epinay sur Seine

Une mise en œuvre différente du PSE ou du Graphité

Avec la laine de roche, la mise en œuvre est différente, car la consommation de sous enduit est supérieure du fait du caractère plus absorbant de la laine. Qui dit plus d’enduit, dit plus de temps de main d’œuvre, la pose est donc plus coûteuse. On constate un coût de mise en œuvre de 30% supérieur à celui de la pose de polystyrène. Le procédé de fixation est par ailleurs différent.

 

 

 

 

Un produit répondant à des besoins spécifiques

La laine de roche sera adaptée aux façades en plâtre, car il s’agit d’un matériau respirant. Le matériau de finition devra lui aussi être respirant et l’on fera appel à des produits à base de chaux pour que le procédé d’isolation soit respirant dans sa globalité.

Chantier d’isolation thermique Harmonie à Puteaux

La laine de roche répond également aux contraintes dictées par l’Instruction Technique 249 et la règle dite du C+D, qui est relative aux exigences règlementaires pour la protection contre les risques d’incendie. Pour faire simple, l’architecture d’une façade et en particulier la distance entre les fenêtres, impose dans certains cas de recourir à ce type d’isolant plutôt qu’au PSE ou au Graphité.

Il n’est pas rare également de devoir mettre en œuvre sur les murs d’un même ensemble résidentiel, de la laine de roche et du polystyrène, afin de répondre et aux exigences réglementaires en matière de normes anti-feux et aux exigences budgétaires de la rénovation énergétique en copropriété. C’est le cas, par exemple, lors de la création de bandes filantes anti-feux ou de linteaux isolants.

Pose Laine de roche
Source : Fédération Française du Bâtiment

L’épaisseur de l’isolant, ainsi que la nature et l’épaisseur du sous enduit et de la finition ont eux aussi une influence sur les possibilités de mise en œuvre des différents isolants dans le cadre de la réglementation.