• Accueil
  • FAQ
  • les peintures et les revêtements en ravalement

les peintures et les revêtements en ravalement

juil. 20, 2017

Les principaux termes techniques

Le choix du revêtement est crucial lors du ravalement de façade. Il se fait en fonction du climat, du support et de la législation. Le ravalement de façade est obligatoire tous les 10 ans (article 123-2 du code de la construction). 


Pour aider les copropriétaires à comprendre les devis, cahiers des charges et mémoires techniques,  Harmonie propose de découvrir ce dictionnaire des termes principaux.


Définition de badigeon (ou peinture à la chaux) : le badigeon est un liquide à base de chaux, de pigments et d’eau. On enduit les murs et les plafonds avec le badigeon. Son application se fait toujours grâce à une brosse rectangulaire. La couleur du badigeon dépend de l’équilibre entre eau et pigment. 

Définition de couche d’impression : la couche d’impression s’applique sur le support avant la peinture. Elle est parfois appelée sous couche. La fonction de cette peinture est de couvrir un mur poreux, sans la présence de sous-couche le mur absorbera la peinture ou l’accroche de la peinture ne sera pas optimale.

Définition de feuil : couche de peinture ou vernis.

Revêtements d’imperméabilité de façade

Le revêtement de façade permet d’améliorer l’aspect, et de la protéger. Ce type de revêtement est adapté principalement aux façades en béton. Il est contre indiqué pour les façades ayant besoin de respirer comme les façades en plâtre. Ce système empêche l’eau de pénétrer dans la façade et lutte contre le faïençage. Il en existe 4. 

Définition de I1 : imperméabilisation permettant de corriger les défauts de microfissure.

Définition de I2 : imperméabilisation permettant de corriger les fissurations stables ou inférieures à 0,5 mm.

Définition de I3 : imperméabilisation permettant de se prémunir de la détérioration des fissures vivantes (instables), mais pas supérieures à 1 mm.

Définition de I4 : imperméabilisation adaptée à une façade ayant des fissures vivantes ne dépassant pas 2 mm. Elle est appliquée sur une armature rapportée. 


Définition de lasure : c’est un produit de finition que l’on applique généralement sur le bois ou le béton. Il permet de protéger et d’imperméabiliser les bois sans l’empêcher de respirer. La lasure est composée d’un liant et d’un solvant. On peut la teinter grâce à des pigments. 

Définition de peinture acrylique : cette peinture est à base d’eau. Elle peut être pure, c’est-à-dire sans résine ou avec. Le pur acrylique s’applique de préférence sur des façades ayant des fissures peu évolutives. Très simple d’application, cette peinture est microporeuse. L’un de ses nombreux avantages est qu’elle est peu odorante ce qui est agréable lors de travaux en copropriété. La protection de la façade faite par une acrylique est d’une durée maximale. 

Définition de peinture hydro pliolite : c’est une peinture microporeuse. Cette peinture est très utilisée par les experts pour ses propriétés couvrantes et sont adhérence sur les supports. Elle est connue pour son pouvoir fixant et appréciée pour son rendu mat. Elle est souvent appliquée sur les sous-faces de balcon. 

Définition de peinture pliolite : cette peinture à base de résine est résistante face au temps et aux UV. Sa fluidité permet une application rapide et facile. Lors de son application, elle dégage une forte odeur. 

Définition de peinture siloxane : cette peinture est extrêmement résistante. Grace à son fort pouvoir hydrofuge, elle permet une protection anti-encrassement, mais laisse respirer les anciens supports. La peinture siloxane protège les façades des immeubles en milieu marin ou forte pollution. Elle est très résistante dans le temps.

Revêtement décoratif : 

Définition de D1 : le revêtement ne concerne que l’aspect décoratif de la façade. C’est une peinture transparente ou semi-opaque qui conserve l’aspect de la façade. Comme la lasure le revêtement décoratif D1 protège contre la pluie et l’humidité. 

Définition de D2 : ce sont des peintures minces et opaques. On considère que c’est une surcouche fine sur la façade. Dans les revêtements de façade D2, on peut citer la peinture silicates, la peinture pliolite et la peinture siloxane. 

Définition de D3 : ce revêtement est utilisé sur des façades faïencées. Il est le revêtement le plus épais de sa gamme. Il existe deux types de D3 le semi-épais (RSE) et le plastique épais (RPE). 


Définition de solvant : produit chimique permettant de dissoudre des produits ou de les fluidifier. Dans le cas de la fluidification de la peinture, le solvant s’évapore dans les heures qui suivent l’application.