• Accueil
  • Blog
  • Prime Energie : comment cela fonctionne ?

Prime Energie : comment cela fonctionne ?

09 juin 2015

 

 

Améliorer la performance énergétique de votre logement ou de votre copropriété et faire des économies mensuelles sur votre consommation d’énergie se révèle plus accessible avec la « Prime Energie ». 

Définition de la CEE et la prime énergieDans un contexte où chaque dépense compte, réduire sa facture d’énergie tout en améliorant son confort n’est pas négligeable… D’où les avantages d’entreprendre une rénovation énergétique qui, de plus, s’avère un geste d’eco-citoyen. Si les coûts d’une telle entreprise peuvent sembler lourds, surtout si vous êtes en copropriété, l’Etat a mis en place des dispositifs nationaux tels que les Certificats d’Economie d’Energie (CEE), aussi connus comme les Certificats Blancs, pour encourager de telles initiatives. Cette certification est attribuée aux particuliers, aux entreprises ou aux collectivités qui entreprennent des travaux d’amélioration énergétique, puis « rachetée » par les fournisseurs d’énergie et de carburants sous forme d’offres ou de primes désignées également comme « éco-primes », « primes eco-énergie » ou « primes énergie ».

 

Calculez votre prime énergie

 

Économisez plusieurs dizaines de milliers d’euros sur un ravalement de façade d’une copropriété avec l’ajout d’une isolation thermique

Dans le cadre d’un ravalement de façade, y inclure une isolation thermique par l’extérieur (ITE) vous apportera plusieurs avantages et surtout des bénéfices financiers. Cette solution de pointe en matière d’isolation permet de protéger votre bâtiment des intempéries, d’économiser sur vos factures d’énergie et surtout de financer une partie de vos travaux de rénovation avec la prime énergie.

L’isolation thermique par l’extérieur, qui consiste à placer une enveloppe isolante sur les façades du bâtiment, offre de valoriser des Certificats d’Economie d’Energie. Lors de la mise en place d’un budget pour des travaux de rénovation, il est possible d’estimer la prime énergie et de le déduire du coût des travaux. A Paris par exemple et en fonction du cours de rachat, on peut obtenir une réduction de 10 euros par m2 rénovés. Donc, pour une copropriété de taille moyenne 15000 m2 de façade avec un chauffage à combustible, elle peut obtenir 150 000 euros de primes d’énergie pour une isolation thermique par l’extérieur.

Les fournisseurs « économisent » grâce à la prime énergie

Mis en place en 2005 par la loi n° 2005-781 du Programme déterminant les orientations de la politique énergétique, la loi POPE ; le CEE constitue l’un des éléments clé de la politique concernant la demande énergétique.

Déclaration du Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie.

Source : www.ecologique-solidaire.gouv.fr

 

Les obligés doivent ainsi contribuer activement à la réalisation d’économies d’énergie par les consommateurs (non obligés, concernés mais non contraint d’économiser), sous peine de pénalité, et respecter l’obligation en achetant des CEE. Différentes options sont mises à la disposition de fournisseurs et « obligés » pour réaliser des économies :

  • sur leurs installations propres

  • à travers leur clientèle (en les incitant à faire des économies ou par les aides financières)

  • acheter des CEE sur le marché

  • payer à l’Etat une surtaxe

Conditions pour bénéficier du CEE pour financer vos travaux

Les Certificats d’Economie d’Energie sont obtenus, sous certaines réserves, par les services du ministère responsable, à tout individu moral ou physique réalisant des opérations d’économies d’énergie. Le calcul d’économie se fait en kilowattheure(KWh) cumac (cumulé et actualisé) ; le KWH étant l’unité de mesure correspondant à l’énergie utilisée par un appareil de 1 000 watts pendant une heure, et défini également la « quantité » que le non obligé pourra être revend aux fournisseurs. Le tarif du kWh est variable selon le type de travaux, les caractéristiques du bâtiment ainsi que la zone géographique.

Pour bénéficier du CEE, il faut notamment s’assurer que les travaux sont éligibles. Ils sont en rapport avec les aspects suivants du bâtiment :

  • enveloppe (isolation, vitrages des fenêtres,…)

  • thermique (chauffage, ventilation, eau chaude…)

  • équipement (éclairage…)

  • services (performances…)

Besoin de conseils professionnels pour obtenir la prime énergie ?

Harmonie professionnel de l'isolation thermique par l'extérieurLes formalités pour l’obtention du CEE requièrent une bonne maîtrise des conditions et surtout l’accompagnement par un professionnel pour un diagnostic, des conseils et le calcul des primes… En copropriété, se mettre en relation avec des entreprises à l’expertise confirmée dans le domaine de la rénovation énergétique facilite les procédures et procure plus de sécurité. La relation de confiance sera d’autant plus solide que l’entreprise pourra également mener les travaux et assurer qu’ils améliorent concrètement la performance énergétique de votre bâtiment. Plusieurs simulateurs de prime sont également disponibles en ligne pour se faire une idée des montants qui peuvent être obtenus pour financer des travaux.

En copropriété, réaliser des travaux de rénovation énergétique pourrait réduire les coûts des charges. Selon l’Unarc (Association des responsables de copropriétés), le chauffage et l’eau chaude sont les postes les plus importants de dépenses des copropriétés avec 33 % du coût des charges. L’énergie demeure donc une préoccupation majeure pour améliorer le niveau de vie et soulager le portefeuille.