• Accueil
  • FAQ
  • Quel ravalement pour quelle façade ? Les façades en pierre de taille, les façades en plâtre.

Quel ravalement pour quelle façade ? Les façades en pierre de taille, les façades en plâtre.

avril 20, 2017

Un ravalement de façade doit être fait tous les dix ans dans l’intérêt du bâtiment, ceci pour contrer les effets de la pollution et des dégradations naturelles qui abiment les façades : ruissèlement, extrêmes climatiques, colonisations biologiques (mousses, lichens, algues) ou microbiologiques (bactéries, champignons, algues, lichens...). 

Chaque façade a sa spécificité, ses « pathologies » et c’est tout le talent des professionnels du bâtiment que de les identifier et de les traiter en fonction de leurs spécificités. Nous schématisons ici les processus de ravalement en présentant les méthodologies classiques et des cas généraux.

Les façades en pierre de taille

Typiques des immeubles haussmanniens, elles font le charme de nombreuses artères de la capitale. Ces façades sont formées de blocs de pierres dont les bords sont taillés de façon droite et plane. Pour conserver ce patrimoine architectural en état et protéger la pierre des détériorations toute une série d’étapes sont à mettre en œuvre.

La première étape est le nettoyage : en fonction de l’état de la pierre on doit mettre en œuvre un lavage adapté. Cela va du simple shampoing de façade à l’’hydro gommage. En cas d’encrassement très important on peut aller jusqu’à poncer intégralement la façade.

Une fois le nettoyage effectué il faudra purger et reconstituer les joints de façade à l’aide d’un mortier. On appliquera également un produit de type primaire sur le fond de joint qui aidera à durcir la pierre pour que le mortier adhère parfaitement à la pierre existante.

Viennent ensuite les réparations de la pierre : lorsque les désordres sont peu profonds on effectue une réparation en utilisant un mortier de reconstitution.

Sur certaines façades on rencontre parfois des pathologies affectant la pierre de taille en profondeur, on doit alors faire appel à des tailleurs de pierre qui déposeront les pierres abimées pour les remplacer par de nouveaux blocs taillés sur mesure.


Ravalement d’une copropriété dans le 18e arrondissement de Paris

 

Les façades en plâtre

On retrouve souvent ce type de façade à Paris. Il existe deux types de façades en plâtre : les façades en pan de bois et plâtre et les façades hourdées en pierre ou brique.

L’étape la plus « lourde » à réaliser est la purge des parties abimées. Très souvent un ravalement est demandé alors que les dégradations sont nombreuses. Cela nécessite parfois de piocher jusqu’à 100% de la façade. En tout cas dès que 40% de la façade est abimée c’est toute la façade qu’il faut purger de ses désordres : c’est l’une des conditions de la durabilité du ravalement. C’est une règle que nous nous imposons.


Purge d’une façade hourdée, ravalement Paris 16ème : rue Boissière


Le plus gros souci de ces façades est la propension à la fissuration, c’est la raison pour laquelle il faut mettre en œuvre un mortier avec une trame incorporée : le plâtre travaille, on dit d’ailleurs qu’il est « vivant » parce qu’il respire. Il faut lui donner une « souplesse ». Le mortier de réparation utilisé est très généralement un mortier à base de chaux naturelle.

Les finitions peuvent être diverses : un badigeon de lait de chaux, un enduit taloché à base de chaux, ou de peinture organo-minérale. On ne mettra jamais en œuvre une peinture imperméabilisante afin de laisser respirer la façade.

Pour plus de détail se rapportant aux ravalements en pierre consultez cette page. Concernant les immeubles en plâtre, c’est ici