• Accueil
  • FAQ
  • L'isolation thermique en laine de verre ?

L'isolation thermique en laine de verre ?

déc. 14, 2015

 

Laine isolante en fibres vitreuses synthétiques obtenue par fusion de sable et autres matériaux inorganiques, la laine de verre est un excellent isolant thermique et phonique. Imputrescible et hydrophile, la laine de verre est un matériau d’origine minérale qui résiste également très bien aux flammes.

Ses caractéristiques

L’élaboration du matériau est effectuée à partir de sable et de verre recyclé ou calcin, par fusion et vibrage.

Le conditionnement de la laine de verre prend la forme de rouleaux, panneaux et flocons selon l’accessibilité des parties à isoler, de la configuration de l’habitation et le confort d’isolation recherché dans l’habitation.

Sa structure poreuse et élastique permet d’affaiblir la transmission des bruits aériens, des chocs et d’assurer la correction acoustique à l’intérieur des locaux.

Domaines d’utilisation

Elle peut être utilisée dans les bâtiments suivants :

  • maison individuelle

  • habitat collectif

  • locaux commerciaux, industriels et sportifs

La laine de verre s’emploie aussi bien pour les toitures inclinées que les combles perdus ou aménageables, les cloisons, les murs, plafonds, en intérieur ou extérieur.

La résistance thermique de la laine de verre

La laine de roche offre une bonne conductivité thermique se situant entre 0.042W/m.k à 0.033W/m.k jusqu’à 260°C et elle détient la certification ACERMI qui garantit la qualité, ainsi que la fiabilité des isolants. Elle ne se tasse pas et conserve durablement son épaisseur et donc ses performances d'isolation durant toute sa durée de vie.

Les conditions de pose

La laine de verre est un isolant thermique très utilisé par les entreprises de rénovation et les professionnels du neuf, surtout pour l’isolation de la toiture et des combles.

Disponible en panneaux semi-rigides, flocons ou rouleaux, sa pose requiert le port de protections (lunettes à protections latérales, masque, gants) afin de limiter l'exposition aux poussières. Dans un même souci de réduire les poussières, l'usage d'un couteau tranchant est préférable à la scie. Enfin, il est nécessaire de ventiler correctement la pièce pendant et après les travaux.