• Accueil
  • Blog
  • Réglementation thermique : qu’est-ce que la RBR 2020 ?

Réglementation thermique : qu’est-ce que la RBR 2020 ?

31 août 2015

RBR 2020

Face à la grande consommation d’énergie du secteur du bâtiment en France, les réglementations thermiques se font de plus en plus exigeantes. L’actuelle réglementation en vigueur est la réglementation thermique 2012 (RT 2012) qui conditionne tous les projets de construction, cependant, la prochaine norme est d’ores et déjà à l’étude. Mis en œuvre par le Plan Bâtiment Durable, le groupe de travail RBR (Réflexion Bâtiment Responsable) 2020-2050 a pour objectif de définir la prochaine charte relative aux constructions neuves. Découverte de futurs aménagements de la RT 2012.

 

Les orientations RBR 2020

Le bâtiment responsable se doit d’être bien conçu et bien réalisé afin d’être occupé. C’est sur la base de cette notion, ainsi que sur les retours de la RT 2012, que la RBR 2020 a été pensée. Les lignes de force de la RBR 2020 sont notamment :

  • une vision plus large, surpassant le cadre restreint de la seule efficacité énergétique et s’intéressant à d’autres critères tels que le confort, l’environnement ou encore le territoire

  • le rapprochement de l’obligation et du désir

  • de cibler un public large, à savoir l’ensemble des acteurs concernés par le cycle de vie des bâtiments.

Évoluer vers une réglementation thermique plus complète

La RT 2012 limite actuellement la consommation énergétique de tout nouveau bâtiment à 50 kWEP/m par an. La RBR 2020 se veut plus exigeante et a pour ambition de construire des bâtiments qui produiront plus d’énergie que nécessaire à leur fonctionnement. Autrement dit, la consommation des bâtiments à l’horizon 2020 devra être inférieure à l’énergie produite par les bâtiments. Le BEPOS (Bâtiment à Énergie Positive) sera à la RBR 2020 ce que le BBC (Bâtiment Bas Carbonne) est à la RT 2012.

Un autre des aménagements de la réglementation thermique, a trait aux usages concernés par la maîtrise de la consommation énergétique, qui sont pour rappel le refroidissement, le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire (ECS), l’éclairage et les auxiliaires (ventilateurs et pompes). En effet, de nouveaux usages seront ajoutés à la liste définie par la RT 2012, notamment :

  • l’utilisation d’appareils ménagers à faible consommation énergétique

  • la maîtrise de la consommation énergétique des appareils électroniques (télévisions, ordinateurs)

  • le bilan carbone du bâtiment lors de la construction

Le confort thermique des occupants des bâtiments du futur est également un des axes majeurs de la Réflexion Bâtiment Durable 2020 : confort qui sera atteint à travers une bonne qualité de l’air intérieur et d’une bonne isolation acoustique. La RBR 2020 aura également pour objectif de sensibiliser les citoyens afin de les rendre éco-responsable et moins énergivore.

Même s’il reste encore du temps avant la mise en application de la RBR 2020, les contours de ce dispositif ont déjà été définis. La RBR 2020 vise ainsi à une amélioration de la RT 2012 en y intégrant les dimensions du développement durable, notamment environnement, social et économique. A savoir également, que confier l’isolation d’un logement à des professionnels permet d’anticiper les évolutions des réglementations thermiques, mais également de jouir d’un logement sain et économe.