• Accueil
  • Blog
  • Le Chèque Energie se généralise dans toute la France !

Le Chèque Energie se généralise dans toute la France !

26 mars 2018

Lancé en 2016 par Ségolène Royal, sous le gouvernement Hollande, le chèque énergie était testé dans quatre départements de France : Aveyron, Ardèche, Côtes d’Armor et Pas-de-Calais. Aujourd’hui, ce programme se généralise. Nicolas Hulot, Ministre de la Transition Énergétique et Solidaire avait annoncé en septembre dernier dans le cadre du Plan Climat qu’il conserverait ce dispositif pour l’étendre à l’ensemble du territoire français. C’est désormais chose faite.

Les premiers chèques sont envoyés aux foyers les plus modestes depuis le 26 mars 2018. Cela devrait durer jusqu’à la fin du mois d’avril. Vous pouvez retrouver un calendrier prévisionnel des envois des chèques en fonction des départements sur ce lien

Électricité, chauffage, gaz, fioul ou bois : ce chèque énergie servira à aider les familles les plus modestes, afin de payer leur facture énergie. Il pourra aussi être utilisé pour payer des travaux de rénovation énergétique. Celui-ci est actuellement échelonné de 48 à 227 euros en fonction des revenus des ménages. Le montant moyen des chèques sera de 150 euros, selon le gouvernement. Plus de 4 millions de français sont concernés. Aucune démarche n’est nécessaire pour recevoir ce chèque, l’envoi se fait automatiquement chez les particuliers, une fois par an. Attention : ce chèque est non encaissable ! La personne qui le recevra pourra payer ses factures en donnant directement son chèque au service administratif ou au fournisseur énergétique concerné.

 

 

7 700 euros par an pour une personne seule et 16 170 euros pour un couple avec deux enfants : ce sont les montants de revenus qui ont été déclarés par les personnes éligibles au chèque énergie, lors de la déclaration d’impôt de l’année dernière. Vous pouvez vérifier si vous êtes éligible à ce dispositif en remplissant ce simulateur gouvernemental, disponible sur ce site : https://chequeenergie.gouv.fr/beneficiaire/eligibilite

Dès l’année prochaine, le gouvernement a prévu de revaloriser le montant du chèque énergie pour qu’il passe à 200 euros en moyenne. Néanmoins, cette aide peut s’avérer insuffisante pour beaucoup d’associations. En effet, d’après l’observatoire national de la précarité énergétique (ONPE), les ménages les plus précaires dépenseraient en moyenne plus de 1 900 euros par an en facture énergétique.