• Accueil
  • Blog
  • Les différentes toitures : comment les choisir ?

Les différentes toitures : comment les choisir ?

04 févr. 2019

Il ne faut pas négliger le choix de son toit, car c’est bien lui qui protège directement votre habitat contre les intempéries et la pollution. Rond, plat ou en pente : il existe une vingtaine de formes différentes pour votre maison. Avant de choisir la forme de toiture de votre maison, il est important de comprendre que les toitures possèdent une charpente, des panneaux isolants, un écran de sous-toiture, une couverture-toiture, des ventilations, ainsi qu’un système d'évacuation d'eau. Vous devez prendre tous ces éléments en compte avant même d’imaginer la forme du toit. Il faut choisir un toit optimal en fonction des caractéristiques, du lieu d’habitation ou encore des matériaux que vous souhaitez pour la construction ou la rénovation du bâtiment.  Tuile, ardoise, zinc, chaume, pierre ou même bois, sont autant de revêtements possibles pour votre toiture. Comment s’y retrouver ? Voici un petit mémento sur les formes, les avantages et les prix des toitures les plus courantes.

 

Le toit en pente : les toitures les plus répandues

Commençons par le plus courant dans notre pays : le toit pentu. C’est cette forme que l’on retrouve dans la majorité des villes. La toiture en pente, en particulier celle à deux pans, reste en effet très populaire pour la bonne raison qu’elle peut s’adapter très facilement à de nombreuses architectures de maison. Par ailleurs, ce type de toit offre une forte résistance au vent. Il est possible de voir des toits mono-pentes, mais ils sont très rares et se trouvent principalement à la montagne, pour la gestion de l’accumulations de neige. A deux pans, trois ou quatre pans, le toit en pente est la forme la plus simple et la plus pratique pour la gestion de l’écoulement des eaux pluviales à l’origine des problèmes d’isolation et d’étanchéité. Autre avantage que l’on peut citer : un toit en pente c’est souvent un espace sous toit aménageable, c’est un avantage en terme de rangement ou d’habitabilité.

Côté revêtement, les toits en pente sont en général constitués de tuiles en terre cuite, d’ardoises ou de zinc. Les tuiles en terre cuite font parties des revêtements les moins chers avec une bonne durée de vie : la longévité est généralement estimée de 25 à 35 ans (suivant la qualité de son entretien et de son exposition aux facteurs d’usures tel le gel). Par ailleurs, ces toits peuvent être complétés par une isolation thermique extérieure ou intérieure. Si l’habitat est récent, il faudra mieux utiliser le procédé d’isolation sarking, qui permettra une isolation extérieure efficace de la toiture.  Il sera également possible d’y rajouter des tuiles solaires permettant de réaliser encore plus d’économie d’énergie.

 

Rénovation d’une toiture en pente avec revêtement en tuile, effectuée par Harmonie à Sartrouville

 

Le toit plat ou la toiture terrasse : la tendance

La toiture plate est de plus en plus populaire en France. Pratique et esthétique, elle permet aussi d’aménager une terrasse pour gagner de la place. A l’inverse des toitures « classiques », elle se compose uniquement d'un élément porteur, sans charpente et d'un pan plat. On peut y installer une toiture végétalisée dont les vertus isolantes sont certaines.

Les toitures végétales ne sont pas légion du fait de couts élevés à la construction ou lors d’une rénovation : un complexe d’étanchéité végétal est plus long à mettre en œuvre et le nombre de couches structurelles est plus important. Le complexe d’étanchéité mis en œuvre le plus souvent est composé de pare-vapeur, des panneaux isolants ainsi qu’un système d’étanchéité bi-couche. On finira en général par l’installation de gravillons qui rajoutent une protection contre le soleil et les intempéries et favorise un bon drainage des eaux pluviales. Il est aussi nécessaire de rajouter des gardes corps périphériques afin de mettre la toiture aux normes de sécurité contre les risques de chute en particulier pour les équipes de maintenance.

 

Étanchéité toiture terrasse réalisée par Harmonie à Rueil Malmaison

 

Le toit rond : l’originalité

Les toitures rondes sont plutôt rares mais offrent un côté novateur pour une architecture moderne et très esthétique. Sous forme de dômes ou de courbures, la toiture arrondie reste appréciée des écologistes, et permet de récupérer l’eau de pluie encore plus facilement que les toits pentus, grâce aux gouttières installées le long du toit. Une architecture arrondie donne une plus-value esthétique non négligeable à votre habitat. De plus, elle permettra de gagner beaucoup de places sous les combles ; un espace qui sera facilement aménageable en chambre supplémentaire par exemple. Par ailleurs, cette forme arrondie permet de diminuer les déperditions thermiques. Combinée avec une bonne isolation, ce type de toiture et maison sera la cause de nombreuses économies d’énergie. Néanmoins, du fait de sa complexité, le coût de création et d’installation en sera également supérieure.

 

Bâtiment avec toiture arrondie

Attention, avant de construire ou de rénover votre toit, n’oubliez pas de vous renseigner auprès de votre mairie, car la forme et le revêtement de votre toiture peut être soumis à une réglementation locale. 

Ci-dessous, vous trouverez une infographie avec toutes les formes possibles de toits que l’on retrouve.  

  

  1. Toiture cintrée en berceau (à simple courbure convexe)
  2. Toiture à 3 pans (une croupe et deux longs pans)
  3. Toiture à 4 pans (deux croupes et deux longs pans)
  4. Toiture cintrée à simple courbure concave
  5. Toiture à demi-croupe normande
  6. Toiture à demi-croupe, croupe champenoise
  7. Toiture à demi-croupe débordante
  8. Toiture à demi-croupe alsacienne
  9. Toiture pavillon (pyramidale à 4 pans)
  10. Toit terrasse
  11. Toiture papillon
  12. Toiture en L (avec une noue et un arêtier)
  13. Toiture à 2 pans ou 2 versants
  14. Toiture en T (avec 2 noues)
  15. Toiture à double courbure (section de tore avec un rayon de cintrage et deux rayons de giration)
  16. Toit monopente, à pupitre ou en appentis
  17. Toiture shed, à redans partiels ou en dents de scie
  18. Toiture à la Mansart avec terrasson, brisis et ligne de bris
  19. Toiture à coyers ou coyaux
  20. Tourelle conique à base circulaire
  21. Tourelle à pans à base hexagonale
  22. Toiture en dôme ou coupole

Sources : toiture.pro