Toiture végétalisée

L’intérêt d’une toiture végétalisée 

Toitures végétalesLa végétalisation des toitures est une pratique traditionnelle très ancienne dans certains pays ;en Europe,on la retrouve plus particulièrement dans les pays scandinaves. Le toit végétalisé est une toiture plate recouverte de végétaux. Il est une alternative aux complexes bitumeux.

Cette technique présente un certain nombre d’avantages :

 

Toitures végétales Harmonie

 

 

 

 

Avantage thermique 

En hiver, la couche végétale atténue les variations de température jour/nuit. C'est un vrai dispositif de performance énergétique. En été, la contribution de la végétalisation est encore plus significative : le complexe végétalisé réfléchit la majorité du rayonnement solaire et évite la hausse de température de la toiture terrasse. De plus, l’évapotranspiration contribue à rafraîchir le micro climat local, ce qui est particulièrement avantageux en ville où l’accumulation thermique des masses bâties est responsable de plusieurs degrés supplémentaires par rapport aux zones rurales.

Avantage environnemental 

Les zones urbaines à forte densité bâtie trouvent un intérêt non négligeable dans les toitures végétalisées car ces dernières diffèrent et amortissent le ruissellement des eaux de pluie.

Les toitures végétalisées participent également à la biodiversité (microfaune) et au captage des poussières.

Avantage esthétique 

Lorsque la toiture végétale est visible, elle confère au bâtiment un charme sans égal : la diversité des plantes qui peuvent y pousser offrent une game chromatique et sensorielle très séduisantes. 

Toitures végétales Fresnes

La composition d'une toiture végétalisée

Sur l’élément porteur du toit terrasse, souvent composé de bois, de béton ou d’acier, les étancheurs posent un pare vapeur permettant la protection contre l’infiltration des eaux pluviales et des éventuels phénomènes de condensation. Par-dessus une isolation thermique est mise en œuvre. Afin de protéger cette dernière, deux couches de membranes bitumineuses sont soudées pour assurer l’étanchéité de la toiture. Celles-ci étant spécifiquement traitées, les racines des végétaux ne pourront pas pénétrer l’isolation. L’eau de pluie est dirigée vers les évacuations pluviales grâce une couche de drainage souvent composée de polyéthylène gaufré. Enfin un substrat de culture, mélange de terre, de compost et de liège est déposé permettant d’accueillir la végétalisation. Cette dernière peut être un tapis végétal pré-cultivé ou encore des bacs pré-cultivés.

 

Les types de toiture

On distingue deux types de toits verts :

  • La toiture extensive : ce type de toiture nécessite peu d’entretien,car elle est composée de mousses, de sédumet épices. Il faut noter que les toitures extensivessont non accessibles et d’un poids important pour la structure du bâti,
  • La toiture intensive : cette toiture devient un véritable jardin suspendu, elle a donc besoin d’un entretien régulier. On peut y trouver des arbustes, certaines plantes,et même des arbres.

Le principe de mise en œuvre :

Il existe des structures végétales légères ou expansives : certaines peuvent avoir un aspect de tapis végétal quand d’autres ressembleront plus à une plantation élaborée et touffue. 

Il faut avoir à l’esprit que la mise en œuvre d’un complexe végétalisé nécessite des engins de levage importants pour acheminer les matériaux (substrat et couche végétale, conditionnés en rouleaux ou en caissettes). Ceci engendre un coût supplémentaire par rapport à une solution de réfection d’étanchéité traditionnelle.

Par ailleurs, il faut également s’assurer que l’installation de ce complexe constitue une charge que la dalle de la toiture est en mesure de supporter.

Ce type de complexe est de plus en plus répandu dans la construction neuve, mais reste plus rare dans le cadre de la réfection de l’étanchéité sur des immeubles anciens.

Le coût d’un toit végétal reste effectivement élevé et dissuade souvent les copropriétés de s’orienter vers ce type de procédé d’étanchéité.

 

Trouvez un chantier près de chez vous !

Localiser