• Accueil
  • Blog
  • Lancement de la campagne FAIRE pour encourager la rénovation énergétique

Lancement de la campagne FAIRE pour encourager la rénovation énergétique

02 oct. 2018

On recense en France plus de 7 millions de logements énergivores ; l’État souhaite rénover 500 000 de ces logements par an. Le successeur de Nicolas Hulot au Ministère de la Transition Écologique et Solidaire, François de Rugy, assure la continuité d’un projet développé par son prédécesseur. Le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire ainsi que celui de la Cohésion des Territoires s’allient avec l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH), l’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement (ANIL) et l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME), afin de développer la rénovation énergique des bâtiments en France. 

 

« La campagne « FAIRE » de l’ADEME permettra de montrer qu’habiter un logement bien isolé et ventilé, ce n’est pas seulement faire des économies, c’est aussi mieux vivre. » François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire.

 

Un slogan : tous éco-responsables !


Le 10 septembre dernier, l’État a officialisé sa campagne «FAIRE » signifiant Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Énergétique.

Faire connaître, donner envie d’agir et rassembler les acteurs du marché : tels sont les maîtres-mots de ce programme national. Le slogan « tous éco-responsables » se veut clair : le principal objectif est d’encourager et de mobiliser les Français à agir en faveur de la rénovation énergétique des bâtiments. Grâce à cette campagne, les informations seront simplifiées et il sera plus aisé de comprendre le service de conseil sur les travaux de rénovation énergétique. L’ANAH, l’ANIL et l’ADEME se mobilisent et souhaitent mettre en place un réseau national de 400 espaces afin de répondre à toutes les questions que les Français pourraient se poser concernant les travaux de rénovation, la maîtrise de l’énergie de l’habitat, la transition énergétique et les énergies renouvelables.

 

Pour améliorer l’accès à l’information et aux conseils, la liste de tous les artisans et entreprises labellisés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) est disponible sur le site internet du programme. Ce listing permet aux particuliers de connaître les aides et subventions existantes, mais aussi les conditions pour les obtenir. Par exemple des aides telles que le Crédit d’Impôt à la Transition Énergétique (CITE) et le Prêt à Taux Zéro (PTZ), sont alloués uniquement lors de travaux réalisés par des prestataires labellisés RGE, telle Harmonie SAS.

 

Faire mieux, plus et simple !

Le site internet explique clairement les avantages de ce programme FAIRE, qui se décline en trois axes principaux présentés :

- Faire SIMPLE : des gestes éco-responsables seront disponibles, ils permettront d’aider les particuliers à améliorer leur confort sans forcément consommer plus. Des petits gestes du quotidien comme débrancher les prises des appareils électriques quand ils ne sont pas utilisés, permet de faire baisser les factures énergétiques.

- Faire MIEUX : les particuliers peuvent découvrir des solutions basiques d’isolation thermique et d’entretien de ventilation afin d’améliorer le confort de leur logement.

- Faire PLUS : une liste complète des travaux et aménagements qui peuvent améliorer les performances énergétiques du logement sont également disponibles sur le site web.

Les dépenses en travaux de rénovation énergétique peuvent paraître très lourdes à assumer, cependant des aides collectives ou individuelles sont disponibles pour réduire les coûts.  Selon l’ADEME, 94% des propriétaires ayant effectués ce type de travaux observent une amélioration de leur confort thermique et 74 % constatent une baisse significative de leurs dépenses énergétiques.

« Donner envie, donner confiance, ce sont les maîtres-mots de cette nouvelle campagne de mobilisation qui mettra en lumière les bénéfices d’une rénovation énergétique réussie en termes de confort et d’économies financières. » Arnaud Leroy, Président de l’ADEME.