RAVALEMENT | 3 min. de lecture

Les matériaux innovants : quoi de neuf dans la construction

Posté par Harmonie

Le secteur du bâtiment est en constante évolution. Régulièrement de nouvelles innovations apparaissent dans le but d’améliorer la productivité sur les chantiers et de faciliter le travail des ouvriers à l’aide de nouveaux outils performants. De même, des chercheurs de nombreux pays imaginent des produits capables d’obtenir des immeubles en complète autonomie énergétique.

 

De nouveaux matériaux écologiques à l’étude

 

FabBRICK : des briques de construction en tissu

Afin de limiter la prolifération de la pollution et des déchets dans le secteur du BTP, Clarisse Merlet, une jeune étudiante en architecture, a fondé la startup FabBRICK. Elle souhaite trouver une alternative écologique qui permet de construire des logements autrement. Le principe est de revaloriser de vieux vêtements qui étaient à destination de la décharge afin d’utiliser le tissu comme matière première pour la construction.

Il faut savoir qu’en France, environ 30 % des textiles sont collectés pour être redistribués. FabBRICK souhaite récupérer les tissus trop abîmés pour les transformer en briques pour la conception de petite ou moyenne structure. Les propriétés du coton, majoritairement utilisé pour ce type de vêtements, en font un matériau parfait pour l’isolation thermique et phonique des murs. Actuellement, la startup a déjà produit environ 41500 briques en un an, ce qui fait plus de 13 tonnes de déchets textiles revalorisés.

 

Contactez-nous

 

Recycler les mégots de cigarettes avec TchaoMégot

Chaque année en France, ce sont pas moins de 25 000 tonnes de mégots de cigarettes qui sont jetés. De quoi donner des idées à une jeune startup qui a décidé d’utiliser cette matière première dans le but de concevoir un nouvel isolant pour les constructions. Le concept est simple : une fois détoxifié de ses éléments nocifs et polluants, plus de 99 % des mégots sont réutilisables. Le matériau restant, l’acétate de cellulose, peut se transformer en fibres servant à l’isolation des combles et des toitures d’un logement. Selon les premiers tests, ce matériau écologique et original atteint une performance de 0,04 W/m.K pour une épaisseur de 22 cm, ce qui est proche des isolants classiques.

Créée en août 2020, TchaoMégot n’en est qu’à ses débuts et un gros travail reste encore à faire, notamment concernant la collecte des mégots, car actuellement, il en faudrait environ 650 000 pour avoir 1m3 d’isolant. Aujourd’hui, ils ne peuvent transformer que 6 tonnes de mégots par an, mais ils souhaitent atteindre un objectif de 100 tonnes, d’ici quelques années.

 

Des matériaux qui améliorent l’autoconsommation et réduisent la facture énergétique

 

Une batterie rechargeable intégrée au ciment

C’est une idée qui mérite toute notre attention. Des chercheurs suédois ont imaginé un concept couplant une batterie d’énergie avec du ciment. L’idée est que grâce à cette batterie rechargeable intégrée au matériau de construction, nous aurions un immeuble de plusieurs étages qui stocke sa propre énergie dans les murs du bâtiment.

Pour créer ce matériau, les chercheurs ont imaginé un mélange de ciment auquel ils ont ajouté des fibres de carbone, qui rendent le ciment plus conducteur. Ils ont ainsi abouti à une batterie ayant une capacité moyenne de 7 wattheures par mètre carré. Ces propriétés rechargeables pourraient ainsi servir à stocker de l’énergie, ou à alimenter des systèmes électriques comme des caméras de surveillance. Cependant, ce ciment auto-rechargeable n’est encore qu’au stade de prototype. Les chercheurs travaillent encore sur le projet dans le but d’augmenter la durée de vie de cette batterie pour qu’elle dure aussi longtemps qu’un immeuble.

 

Le AllWater Panel Concept : une maison isolée par l’eau

C’est un concept bien audacieux. Imaginée en 2015 par Matyas Gutai, architecte hongrois, la maison AllWater utiliserait des panneaux remplis d’eau, fabriqués en verre et en acier de 5 cm d'épaisseur, et installés à l'intérieur des cloisons de la maison. Ces panneaux pourraient ainsi maintenir une température agréable dans l’habitat. En effet, d’après l’architecte, le système s’adapte aux saisons. Pendant l’été, l’énergie liée à la température est dirigée vers un réservoir d’eau situé sous la maison. La chaleur sera par la suite redirigée vers les murs, en hiver lorsque les températures baissent.

Cette innovation permettrait de faire jusqu’à 40 % d’économies d’énergie. On peut tout de même se demander si un tel système audacieux pourrait résister à des tremblements de terre… Le concept reste à améliorer…

 

Contactez-nous

 

Article publié le 13 Août 2021

Articles similaires

20ème édition du Salon de la Copropriété
EVENEMENT | 2 min. de lecture
Lire l'article
Ravalement de façade : la Résidence du Parc de la Muette à Maisons-Laffitte
RAVALEMENT | 1 min. de lecture
Lire l'article
Salon de la copropriété 2015 - Entrée Gratuite
EVENEMENT | 1 min. de lecture
Lire l'article