• Accueil
  • FAQ
  • La maîtrise d'œuvre et la maîtrise d'ouvrage : les différences

La maîtrise d'œuvre et la maîtrise d'ouvrage : les différences

févr. 10, 2019

Lorsque l’on souhaite construire sa maison ou rénover son immeuble, il est bon de se familiariser avec le vocabulaire du bâtiment. Nous avons déjà rédigé plusieurs lexiques sur des domaines bien précis de la rénovation énergétique, afin de vous éclairer sur ces termes techniques du BTP. Vous pouvez d’ailleurs tous les retrouver dans la section FAQ de notre site. Cependant, nous n’avons pas encore parlé des maîtrises d’œuvre et d’ouvrage. Il est possible de confondre le maître d’œuvre (aussi appelé MOE) de celui du maître d’ouvrage (ou MOA). Ces deux postes ont leur importance dans tous chantiers de construction ou de rénovation d’immeuble.

 

Le maître d’ouvrage : le porteur de projet

Selon l’article 2 de la Loi n° 85-704 du 12 juillet 1985 relatif à la maîtrise d’ouvrage publique et à la maîtrise d’œuvre privée, le maître d’ouvrage se défini par un individu ou une organisation qui a la responsabilité de l’ouvrage. Le résultat attendu du projet est la réalisation d’un produit appelé ouvrage. Le maître d’œuvre est donc celui qui a un regard global sur le projet, il en a eu l’idée initiale et va  superviser le projet en veillant à ce que les objectifs définis soient respectés. Il va fixer le calendrier, le cahier des charges et assurer le financement du projet. Vous l’aurez compris, le maître d’ouvrage est le client qui commande une construction ou rénovation d’un bien immobilier. Si l’on prend l’exemple d’un chantier réalisé par Harmonie, le maître d’ouvrage représente les copropriétaires qui nous commanderaient un ravalement de façade d’immeuble. 

 

Le Maître d’ouvrage délégué : le lien entre la vision et la réalisation du projet

Ainsi, le maître d'ouvrage défini des besoins, mais n'a pas forcément les compétences techniques liées à la réalisation de l'ouvrage. Il est possible qu’il fasse appel à un maître d’ouvrage délégué dans le cas où justement, il n’a pas l’expérience ou le savoir-faire suffisant. Il peut être un architecte, un artisan ou encore un bureau d’études. Ce maître d’ouvrage délégué pourra servir de lien entre le maître d’œuvre et le maître d’ouvrage, afin d’aider à définir clairement les besoins et s’assurer que le projet est techniquement réalisable auprès de la maîtrise d’œuvre.

 

Le Maître d’œuvre : le chef de projet

Le maître d’œuvre quant à lui, va mettre en application le projet. Il possède les compétences techniques, et va concrétiser le projet en respectant le calendrier, le budget et les consignes données par la maîtrise d’ouvrage. Le maître d’œuvre gère les équipes qui travaillent sur la réalisation du projet ainsi que les éventuels sous-traitants. Enfin, c’est lui qui va nommer un chef de projet pour diriger le chantier et veiller au bon déroulement de l’ouvrage sur toute sa durée.

Dans certains cas, il arrive que le maître d’ouvrage et le maître d’œuvre soit la même personne, mais cela est relativement rare. La communication entre les deux parties est la clef pour un déroulement optimum d’un chantier. Au début du projet, il est vraiment essentiel, pour sa bonne réalisation que le maître d’ouvrage et le maître d’œuvre aient tous les deux un rôle bien défini et qu’ils communiquent régulièrement pour que le projet avance au mieux en respectant les délais.