RAVALEMENT | 3 min. de lecture

Quelques points de négociation sur la RE 2020 tertiaire

Posté par Harmonie

La date d’entrée en vigueur de la Règlementation Environnementale « RE 2020 » a été fixée pour le 1er janvier 2022 par Emmanuelle Wargon, la ministre déléguée au logement. Les professionnels des bâtiments souhaitent cependant reculer cette échéance afin que les porteurs de projets puissent se préparer en termes de coûts. En effet, les devis ont déjà été émis pour les projets à enclencher début 2022, ce qui leur laisserait peu de marge de manœuvre.

La RE 2020 s’appliquera sur le parc des immeubles aussi bien résidentiels que tertiaires. En ce qui concerne ces derniers, ceux qui sont touchés par cette nouvelle norme sont les immeubles de bureaux et les bâtiments d’enseignement, dans un premier temps.

Indicateurs Bbio et test de perméabilité à l’air

Plusieurs points ont été relevés, nécessitant une négociation entre les professionnels et l’administration. Il s’agit par exemple de la réduction de l’indicateur Bbio des immeubles bureaux par rapport à la Réglementation Thermique « RT 2012 », l’obligation de réalisation du test de perméabilité à l’air ainsi que certaines conditions relatives à l’installation de panneaux photovoltaïques. Les négociations portent sur plusieurs points : la revue des seuils fixés par l’administration, ainsi que l’application sur les immeubles de bureaux seulement ou également sur ceux spécialisés dans l’enseignement.

Exemple : les bâtiments d’enseignement ne devraient pas être concernés par le Bbio dont les valeurs seront révisées pour la RE 2020. Les professionnels du bâtiment demandent en effet à ce que les valeurs de la RT 2012 soient maintenues. Cela en raison des éléments composant certains immeubles très spécifiques, comme c’est le cas pour les campus universitaires, ce qui va ralentir leur sortie de terre en raison des nouvelles contraintes jugées trop rigides.

Rappelons que le coefficient Bbio qui est le besoin bioclimatique est de valoriser les conceptions qui reposent sur l’utilisation, pour un bâti, de toutes les ressources de son environnement en vue de produire de l’énergie nécessaire à son fonctionnement.

Quant au test de perméabilité à l’air, il est imposé aussi bien aux immeubles de bureaux qu’à ceux du secteur de l’enseignement et ce, dont la surface est inférieure à 3000 m². Si la RT 2012 n’avait pas fixé d’exigence de résultat, la RE 2020 en revanche exige des valeurs précises. Ce paramètre est ainsi en cours de négociation. Il en est de même pour les obligations et les seuils à respecter en ce qui concerne le réseau de distribution de chaleur.

 

Demandez un devis gratuit

 

Installation d’un système GBT

Les bâtiments tertiaires neufs sont aussi concernés par l’obligation la mise en place d’un système GBT (Gestion Technique du Bâtiment). Cela pour ceux dont le permis de construire a été déposé avant le 20 juillet 2021. Cette mesure en vigueur dans le cas où ces bâtiments utilisent des équipements de puissance supérieure à 290 kilowatts. Le système GBT s’applique sur les équipements de chauffage, de ventilation et de climatisation et a pour but d’optimiser l’utilisation des ressources environnementales pour une réduction plus efficace des déperditions thermiques et énergétiques.

 

Rappel sur l’obligation de rénovation énergétique du parc tertiaire

Le parc tertiaire est, lui aussi, concerné par la rénovation énergétique et le décret tertiaire avait été appliqué en octobre 2019. Ce décret impose une réduction des consommations aussi bien pour le parc public que privé : 40% de réduction en 2020 par rapport à 2010, 50% en 2030 et 60% en 2050. Le décret tertiaire ne s’adresse cependant qu’aux bâtiments dont la surface d’exploitation est de 1000 m² et plus.

La RE 2020 est aussi dénommée RBD 2020 : Règlementation Bâtiment Responsable 2020. Aux critères d’ordre thermique s’ajoutent ceux se rapportant au cycle de vie du bâti, à l’utilisation de matériaux écologiques et biosourcés, ainsi qu’à la maîtrise de l’énergie. Tous les bâtiments neufs devront se conformer à cette nouvelle règlementation afin de concrétiser les engagements de la loi Énergie Climat.

Article publié le 26 Août 2021

Articles similaires

20ème édition du Salon de la Copropriété
EVENEMENT | 2 min. de lecture
Lire l'article
Ravalement de façade : la Résidence du Parc de la Muette à Maisons-Laffitte
RAVALEMENT | 1 min. de lecture
Lire l'article
Salon de la copropriété 2015 - Entrée Gratuite
EVENEMENT | 1 min. de lecture
Lire l'article