• Accueil
  • Blog
  • Pourquoi préférer une construction écologique ?

Pourquoi préférer une construction écologique ?

18 juil. 2019

Construire écologique est à la mode de nos jours. Mais en quoi cela consiste exactement et quelles sont les motivations favorisant le passage à l’acte ? Conviction personnelle, effet de mode, opportunité financière ? Finalement, à chacun a ses raisons, voyons de plus près ce que la construction écologique peut apporter.

 

Construire écologiquement

La plupart du temps l’argument de l’économie financière réalisée à moyen terme sur le projet est celui qui est le plus souvent mis en avant. L’enjeu est l’indépendance énergétique individuelle ou la réduction des consommations énergétiques. Une maison écologique est une maison qui permet en effet de diminuer vos consommations énergétiques de façon durable ou de les supprimer totalement (c’est le cas des maisons dites à énergie positive qui vous permettent également de gagner de l’argent en revendant votre surplus énergétique).

Mais au-delà de cette raison, il y a les bienfaits de cette construction tant pour vous que pour l’environnement.

Nous savons tous que l’air à l’intérieur de nos maisons et de nos appartements est souvent plus pollué que l’air extérieur. Les émissions de COV des matériaux de construction et des meubles sont en effet nombreuses et durables et les français ne ventilent pas assez leur habitat. Construire et meubler avec des matériaux écologiques que vous aurez choisis vous permettra de supprimer la pollution intérieure de votre logement. Cela vous permettra également de limiter les risques d’allergies. Votre santé sera donc préservée.

Construire écologique vous permet aussi de ne pas peser sur la planète en termes de carbone et donc de lutter contre l’effet de serre. Vous pourrez en effet utiliser des matériaux bio-sourcés affichant un bon bilan carbone lors de leur processus de fabrication. Vous pourrez aussi choisir un dispositif de chauffage et un type d’approvisionnement en énergie limitant vos émissions de CO2. A titre d’exemple si vous vous équipez d’une chaudière à gaz à condensation et vous fournissez en gaz vert issu de la décomposition de déchets végétaux votre bilan carbone sera remarquable.

De plus, avec l’évolution constante des actions en faveur de l’environnement, tôt au tard les lois et normes finiront par imposer des constructions écologiques ou du moins des constructions du type BBC à tout le monde, autant le faire maintenant. Ce type de construction, également appelé écoconstruction, n’est désormais plus réservé aux initiés comme ce fut le cas dans les années 70.

En effet de plus en plus de constructeurs et d’architectes se spécialisent dans ce secteur. Une construction écologique est une habitation pensée dès sa conception pour être respectueuse de l’environnement, et ce n’est pas qu’une question de matériaux. Il est tout d’abord question de respecter des principes bioclimatiques (l’orientation par rapport au soleil, l’utilisation de brises soleil escamotables en hiver, l’utilisation de puits canadien…). Le troisième volet fondamental, c’est celui de la production d’énergie : comment se chauffer, comment chauffer l’eau. Sur ce point les progrès technologiques sont énormes. On peut citer à titre d’exemple de recours à une micro pompe à chaleur permettant de récupérer à la sortie de la VMC les calories quittant votre habitat.

 

Les différents types de constructions écologiques

Il existe tout d’abord les maisons basses énergie. Ce type de maison possède également une très bonne isolation et permet donc de réaliser des économies énergétiques sensibles (consommation de moins de 30 kWh par mètre carré par an).

Ensuite, il existe des maisons passives qui permettent également de réaliser des économies. En effet, ce type d'habitat consomme encore moins que les maisons à basse énergie (15 kWh par mètre carré chaque année). Le recours à des huisseries modernes est souvent requis comme les fenêtres de triple vitrage à l’argon. L’enjeu est de capter un maximum de calories de l’extérieur et de les garder prisonnières.

Puis, les maisons zéro-énergie ou les maisons à énergie positives, elles ont toutes les caractéristiques d’une maison passive mais vont plus loin car elles sont autosuffisantes ou excédentaires en énergie. Votre maison vous rapportera de l’argent car vous aurez le loisir de revendre vos excédents énergétiques. Les maisons à énergie positives les plus performantes sont celles qui sont parfaitement étanches en termes de calorie. Toute calorie entrante est « prisonnière », toute calorie produite dans la maison également. Dans ce type d’habitat les calories produites par le corps des habitants peuvent permettre de maintenir une température de 15 à 16 degré en hiver sans avoir recours à un système de chauffage…

Il y a également les constructions écologiques bioclimatiques, à notre connaissance il n’existe pas de normes précises les définissant. Elles utilisent un maximum d’énergie naturelle pour diminuer la consommation de chauffage (orientation par rapport au soleil, utilisation du terrain, architecture de la maison, système de ventilation). Les matériaux utilisés lors de la construction sont dits naturels et sont à minima des matériaux facilement recyclables. Il n’émettent par ailleurs pas ou peu de composés organiques volatils, les fameux gaz responsables de la pollution des intérieurs.