• Accueil
  • Blog
  • La réforme du Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique

La réforme du Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique

24 mai 2018

Les dispositifs d’aide aux travaux de performance énergétique sont très évolutifs : c’est le cas du Crédit d’Impôt à la Transition Energétique (CITE) qui, dès le 1er janvier 2019, va devenir un chèque, au même titre que le chèque énergie.

 

Faisons un point sur le CITE 

Cela fait plusieurs mois que le CITE est en réaménagement. Créé en 2014, rappelons que le Crédit d’Impôt à la Transition Energétique est actuellement une subvention nationale permettant de se faire rembourser jusqu’à 30 % du montant des travaux de rénovation qui contribuent à l’amélioration de la performance énergétique d’un bâti. Ces travaux comprennent l’isolation thermique des murs, le remplacement d’un système de chauffage par un dispositif plus performant ou encore l’isolation de combles ou d’une toiture terrasse. D’abord menacé de suppression par le nouveau gouvernement d’Emmanuel Macron, il est finalement conservé et allégé. Ainsi, les travaux de renforcement de l’isolation des fenêtres et des portes ne seront plus pris en charge par le CITE à partir du 1e juillet 2018.

 

Un nouveau chèque pour le financement immédiat pour vos travaux

Cette semaine, l’annonce a été faite : le CITE va être transformé pour devenir un chèque qui vous aidera dans le financement de vos travaux de rénovation thermique.  A partir du 1er janvier 2019, il deviendra une prime. Le CITE ne sera donc plus versé à titre de remboursement après vos travaux. Il faut préciser que ce remboursement arrivait parfois bien tardivemen : le poids financier était parfois lourd à porter pour les propriétaires pendant cette période d’attente. Mais aujourd’hui le projet du nouveau CITE devrait en rassurer certains: en effet, il sera donné en amont du chantier afin de vous aider directement et immédiatement à payer vos travaux.

Néanmoins, la liste des travaux et le calcul du montant va changer. Une liste exhaustive des travaux éligibles sera communiquée d’ici à la rentrée de septembre. Celle-ci ne devrait pas fondamentalement changer par rapport à la liste actuelle. En revanche, le calcul de cette aide va être complètement revu.  Alors que le CITE actuel représente en moyenne 30% des travaux, ce chèque sera calculé en fonction des travaux effectués et de leur niveau d’efficacité énergétique.