RAVALEMENT | 2 min. de lecture

Rénovation Énergétique : Un accompagnateur pour guider les ménages

Posté par Harmonie

Toutes les idées sont bonnes à prendre pour atteindre la disparition espérée des passoires énergétiques du paysage immobilier français. Après avoir élargie la subvention MaPrimeRénov aux plus grands nombres de demandeurs, le gouvernement met en place un nouveau statut pour les professionnels du bâtiment : MonAccompagnateurRénov’. Voici quelques précisions sur ce nouveau dispositif qui fut initialement proposé dans le Rapport Sichel le 17 mars dernier.

 

Un dispositif pour guider les ménages du début à la fin des travaux

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili a annoncé le 30 mars dernier, la création d’accompagnateurs rénovation qui vont aider les français dans leur volonté d’effectuer des travaux de rénovation énergétique, et plus particulièrement d’isolation thermique. La Ministre souhaite que MonAccompagnateurRénov’ deviennent « le maillon qui créera un big-bang des rénovations. »

Concrètement, cet expert du BTP pourra guider les français de A à Z dans leur projet de rénovation. Ils détermineront ensemble quels sont les travaux vraiment nécessaires dans l’urgence pour leur logement et préciseront le budget à avoir pour réaliser les travaux. MonAccompagnateurRénov’ expliquera aux propriétaires quels subventions sont disponibles pour leur cas. Cet expert du bâtiment sera agréé par l’État et conseillera les ménages de manière individuelle dans leur projet de travaux. Ses services proposés devraient être gratuits pour les ménages aux revenus les plus modestes ; Barbara Pompili a ainsi estimé à 1200 euros par logement, le coût moyen entièrement financé par l’État pour ces derniers. 

 

Demandez un devis gratuit

 

Pourquoi ce nouveau dispositif ?

Rappelons que plus de 4,8 millions de logements sont désormais classés dans les catégories F et G du nouveau Diagnostic de performance énergétique (DPE), ce qui représente près de 17% du parc résidentiel français. Ces logements seront les premiers à devoir effectuer des travaux imposés par la Loi Climat, sous peine d’interdiction à la location. Ces travaux devront être effectués avant 2028.

Suite au rapport d’Olivier Sichel sur le financement de la rénovation énergétique, il fut établi que de nombreux français souhaitent mettre en place des travaux sans pour autant connaître correctement les subventions disponibles pour financer ce type de travaux à prix relativement élevé. Actuellement, ce sont environ deux millions de ménages qui vivent dans des passoires thermiques et plus de la moitié possèderaient des revenus modestes. Ce besoin de conseils et d’encadrements fut donc une évidence dans le but d’accélérer les chantiers de rénovations des passoires énergétiques. MonAccompagnateurRénov’ sera donc obligatoire pour toutes personnes souhaitant effectuer de gros travaux coûtant plus de 5000 euros.

Ce nouveau statut pour les professionnels du bâtiment devrait ainsi être un bon complément au site internet FAIRE qui participe déjà à l’information des français sur les travaux de rénovations énergétiques et les aides accessibles. 

Article publié le 12 Avril 2021

Articles similaires

20ème édition du Salon de la Copropriété
EVENEMENT | 2 min. de lecture
Lire l'article
Ravalement de façade : la Résidence du Parc de la Muette à Maisons-Laffitte
RAVALEMENT | 1 min. de lecture
Lire l'article
Salon de la copropriété 2015 - Entrée Gratuite
EVENEMENT | 1 min. de lecture
Lire l'article