• Accueil
  • FAQ
  • Crepi de facade, enduit ou peinture de facade ?

Crepi de facade, enduit ou peinture de facade ?

Jan 15, 2018

Le ravalement de façade permet de réparer, mais aussi de d’embellir un immeuble. Il est parfois peu aisé de comprendre les différences entre les matériaux utilisés par les professionnels. Pour choisir le revêtement de façade, il faut connaître les contraintes liées au bâtiment : état, l’aspect souhaité et le budget à y consacrer. Il faut aussi bien s’entendre sur le sens des mots.

Définition de crépi

Le crépi est la couche de finition posée sur la façade. Il a pour but de décorer, il doit être appliqué par-dessus un enduit de protection lisse. Il permet aussi de protéger la maçonnerie des intempéries et de la pollution et a aussi comme bénéfice d’isoler quelque peu la maison phonétiquement et thermiquement.

Le crépi s’applique sur des façades en béton, en pierre ou en brique (au grand dam des puristes).

Avec l’usage, et à tort, le crépi est devenu l’appellation générale de tous les enduits de façades intérieurs et extérieurs. Mais le crépi n’est pas un mortier de façade, ni un enduit.

 

Les précautions d’application

Pour appliquer un crépi, les conditions météos sont importantes. En cas de pose lors de période de grands froids ou de pluie, il sera fragilisé ce qui entraînera des désordres et pathologies, tels que des décollements ou des fissures.

Lors de l’application, la façade doit être saine et remise à neuf en traitant les moisissures et les diverses pathologies. Il est aussi nécessaire de décaper les anciennes couches.  Ensuite, différents types d’application peuvent être mis en œuvre.

 

Les finitions

Le crépi peut être projeté, gratté, écrasé ou taloché.

La méthode dépend surtout des outils utilisés et modifiera le rendu.

    • Le crépi taloché appliqué par une taloche qui lui donne un aspect lisse
    • Le crépi projeté est appliqué sur le mur à l’aide d’une tyrolienne ou d’un compresseur. Il donne un aspect granuleux au mur.
    • Le crépi gratté, on commence par le talocher puis il est griffé grâce à un graton.
    • Le crépi écrasé se réalise de la même façon que le crépi projeté puis est écrasé grâce à une taloche pour être plus solide et lisse.

 

Deux types de crépis de façade qui méritent toute notre attention

Crépi taloché et crépi projeté : ces deux types de crépis de façade sont parfaits pour vos travaux de maçonnerie. Votre maçon adaptera le produit en fonction de vos besoins et de vos envies afin de donner le plus bel aspect à vos façades. Construction neuve, rénovation, travaux de ravalement, il est important de choisir le bon revêtement de façade.

Zoom sur le crépi taloché

On l’applique manuellement à la taloche ou à la truelle ou par projection, par exemple à l’aide d’un pistolet électrique. Le crépi taloché est parfait pour donner au mur nu une surface lisse, sans qu’elle soit pour autant uniforme. Particulièrement protecteur, ce crépi de façade nécessite moins d’entretien, car plus résistant contre les salissures que d’autres types de crépi. Attention, les surfaces à traiter doivent être propres et sans fissures. De plus, l’application dépend grandement des conditions climatiques : elle doit se faire uniquement lorsque les températures sont au-dessus de -5°c et hors périodes de forte chaleur.

Avec son aspect granuleux, le crépi taloché donne un bel aspect pour les finitions, toutefois, il s’agit de l’option la plus onéreuse en termes de prix : comptez entre 50 et 60 euros sans finition par mètre carré. Demandez un devis gratuit pour vos travaux de finition et un ravalement de façades par crépissage réussi.

Zoom sur le crépi projeté

Autre crépi de façade disponible pour vos travaux, voici le crépi projeté, parfait si vous voulez gagner du temps et économiser en main d’œuvre. Comme son nom l’indique, cet autre crépi de façade s’applique uniquement par voie mécanique grâce à un projecteur haute pression. Spécialement étudié pour être appliqué sur les murs extérieurs, il est disponible en différents coloris grâce à un nuancier diversifié de pigments.

Pratique pour des travaux de rénovation rapides de vos murs propres et en très bon état, l’enduit projeté est monocouche. Quant à la pose et au temps de séchage, le crépi projeté est optimisé à l’aide de liants chimiques. À cela s’ajoutent du ciment ou de la chaux, des granulats de sable ou de poudre de marbre pour la partie minérale.

Du côté des prix, si vous choisissez un crépi projeté avec finition écrasée, comptez entre 30 et 50 euros le mètre carré. Pour un rendu final non écrasé, mais, par exemple, gratté, comptez entre 20 et 35 euros le mètre carré.

 

Définition d'enduit

L’enduit est lui aussi appliqué sur la façade pour la protéger et la décorer. Il peut être mis sur la façade seul ou recouvert de peinture. L’enduit peut permettre de réparer des défauts des supports et d’uniformiser l’aspect de la façade.

De nombreux enduits existent et se distinguent par leur composition à base de liant, sable, adjuvant et colorants, mais aussi par leur mode d’application.

  • L’enduit classique : il est constitué de liants hydrauliques et est appliqué par couches (deux ou trois). Il est dosé sur le chantier et peut être appliqué à la main ou par une machine.
  • L’enduit monocouche : il est préparé et dosé en usine. Il s’utilise tel quel en une passe, c’est pour cela qui est appelé monocouche.

Pour réparer plus durablement et renforcer la façade un sous-enduit composé de fibre de verre ou d’un treillis galvanisé peut être apposé avant l’enduit.

Tout comme le crépi l’enduit peur avoir des finitions variées : gratté ; écrasé ou encore taloché.

 

Définition de peinture

Quant à la peinture de façade, elle est appliquée surtout pour embellir le bâtiment. La peinture décorative seule peut être appliquée dès lors que le bâtiment n’est pas abîmé. Mais il vaut mieux au préalable rénover et traiter la façade puis appliquer une peinture imperméable.

Son application sur la façade est plus aisée, mais tout comme le crépi les conditions météorologiques sont essentielles.

Pour plus de détails, vous pouvez lire les principaux termes techniques des peintures et revêtement en ravalement.