Isolation thermique en Laine de roche

La laine de roche est essentiellement composée de matière minérale comme le basalte. A ce titre, on peut la qualifier de matériau écologique, et ce, d’autant que son bilan carbone devient positif très peu de temps après sa mise en œuvre comme isolant.

Quel pouvoir isolant à quel prix ?

L'isolation laine de roche a le même pouvoir isolant que le polystyrène classique (dit PSE) à épaisseur identique. Cependant, son prix d’achat est environ 50% plus élevé que le PSE. A ce coût, il faut aussi rajouter les frais de sa mise en œuvre en isolation thermique.

Chantier d’isolation thermique Harmonie à Epinay sur Seine
Chantier d’isolation thermique à Epinay sur Seine

 

Une mise en œuvre différente du PSE ou du Graphité

Avec la laine de roche, la mise en œuvre est différente, car la consommation de sous enduit est supérieure du fait du caractère plus absorbant de la laine. Qui dit plus d’enduit, dit plus de temps de main d’œuvre, la pose est donc plus coûteuse. On constate un coût de mise en œuvre de 30% supérieur à celui de la pose de polystyrène. Le procédé de fixation est par ailleurs différent.

 

 

 

 

Un produit répondant à des besoins spécifiques

La laine de roche sera adaptée aux façades en plâtre, car il s’agit d’un matériau respirant. Le matériau de finition devra lui aussi être respirant et l’on fera appel à des produits à base de chaux pour que le procédé d’isolation soit respirant dans sa globalité.

Chantier d’isolation thermique Harmonie à Puteaux

La laine de roche répond également aux contraintes dictées par l’Instruction Technique 249 et la règle dite du C+D, qui est relative aux exigences réglementaires pour la protection contre les risques d’incendie et permet une bonne isolation. Pour faire simple, l’architecture d’une façade et en particulier la distance entre les fenêtres, impose dans certains cas de recourir à ce type d’isolant plutôt qu’au PSE ou au Graphité.

Il n’est pas rare également de devoir mettre en œuvre sur les murs d’un même ensemble résidentiel, de la laine de roche et du polystyrène, afin de répondre et aux exigences réglementaires en matière de normes anti-feux et aux exigences budgétaires de la rénovation énergétique en copropriété. C’est le cas, par exemple, lors de la création de bandes filantes anti-feux ou de linteaux isolants.

Pose Laine de roche
Source : Fédération Française du Bâtiment

L’épaisseur de l’isolant, ainsi que la nature et l’épaisseur du sous enduit et de la finition ont eux aussi une influence sur les possibilités de mise en œuvre des différents isolants dans le cadre de la réglementation.

 Une large variété d’isolants naturels (dits isolants écologiques) ou synthétiques existent. Ils permettent d’augmenter les performances énergétiques du bâtiment en d’évitant les déperditions de calories.

Pour réaliser une isolation thermique par l’extérieur (ITE) Il existe 3 types de matériaux isolants pour générer de la performance énergétique et limiter les ponts thermiques : 

-Les isolants d’origine minérale tels que la laine de verre ou la laine de roche. Ces laines minérales sont des isolants dits écologiques.

-Les isolants d’origine végétale ou animale comme la laine de coton, la laine de mouton, la ouate de cellulose, la laine de bois, la laine de chanvre, ou la fibre de bois. Ces matériaux aussi permettent une isolation écologique.

-Les isolants synthétiques tels que le polyuréthane, le polystyrène, l'aérogel (isolant mince).

A noter que certains de ces produits apportent également une meilleure isolation acoustique.

Nous avertissons régulièrement les copropriétés voulant absolument s'engager dans une isolation thermique extérieure écologique : des coûts plus élevés sont à anticiper. Il faut aussi s'accorder sur ce que signifie le terme écologique et surtout sur les empruntes carbones respectives de ces isolants. Nous ne disposons de notre côté d'aucune étude scientifique permettant d'affirmer qu'une isolation en fibre de bois sera meilleure qu'une autre en terme de réduction des emissions de gaz à effet de serre lors de son processus de fabrication. On peut en effet constater parfois de grandes différences en la matière pour un même type d'isolant suivant les fournisseurs.

Cependant si l'utilisation de ce type d'isolant est un principe de responsabilité sociale et environnementale partagée par tous les membres de la copropriété il est nécessaire de nous interroger pour que nous trouvions le fournisseur le plus performant en la matière.

 

Les conditions d'accès aux subventions

Nous sensibilisons aussi les copropriétés sur l'importance de la labélisation QUALIBAT RGE. Harmonie est une entreprise certifiée QUALIBAT RGE, ce qui permet d’attester de ses compétences et de sa fiabilité (en observant son taux de sinistralité très bas). Mais le plus important c'est de bien avoir à l'esprit que les aides d'Etat ne peuvent être sollicitées quand l'entreprise applicatrice des produits pour les travaux d'isolation ne dispose pas de la qualification QUALIBAT RGE dédiée à l'isolation thermique extérieure. Et cela est vrai même si les travaux de performance énergétiques réalisés permettent sur le papier de dépasser les nomres exigées par les organismes officiels.

 

Mieux comprendre le vocabulaire technique

Résistance thermique, ponts thermiques, pare vapeur, suspentes, rampant, conductivité thermique, CSTB, sarking, ADEME, pare pluie... Il n'est pas toujours facile de comprendre le langage technique du batiment. On méconnait aussi parfois le rôle de certains organismes. Notre FAQ est là pour vous aider. Vous pouvez par exemple découvrir notre lexique des organismes institutionnels du bâtiment ou consulter notre lexique de l'isolation thermique. Si vous préferez apprendre en vidéo c'est ici.