Quel est le prix d'un ravalement de façade ?

Tarif 1Établir le prix pour un ravalement de façade consiste tout d’abord en une analyse sur site afin d’appréhender les travaux à venir.

Le bureau d’études dépêchera sur le futur chantier, une équipe de métreurs qui se chargera de diagnostiquer la pathologie des supports à traiter, réalisera un état actuel des façades, puis procédera à un métré. Une fois celui-ci établit le technicien quantifiera précisément chaque façade et chaque subjectile de sorte à obtenir une grille précise des surfaces.

Une fois informatisé son relevé passera entre les mains d’un technicien d’études de prix, qui tiendra compte des remarques formulées par le métreur, de l’état général des supports, des temps de main-d’œuvre nécessaires et  des matériaux à utiliser. Une fois ces phases exécutées, il appliquera un coefficient de frais généraux qui sera majoré d’une marge bénéficiaire que l’entreprise envisage de réaliser.

Métrés d’un ravalement de façade

Tarif 2Lorsqu’il se trouve sur le site, le métreur va isoler chacun des bâtiments puis chacune des façades à traiter de sorte à avoir un détail métrique précis pour chaque localisation.

Il commencera par relever la hauteur et la longueur des bâtiments et, enfin, isolera toutes les surfaces annexes des fenêtres, des balcons, des portes et des volets. 

Son travail demande une minutie et une exactitude indispensables à la rédaction de l’offre de prix. Il pourra appliquer des coefficients de majoration de surface. Prenons l’exemple des garde-corps où les quatre faces d’un barreau doivent être traités : le métreur considérera une majoration de l’ordre de 30 % car, une fois développé, le barreau représente plus de surface que son aplat et le devis ravalement est donc impacté.

 

 

 

 

Comment déterminer le prix d’un ravalement

Tarif 3Lorsque le détail métrique parvient au technicien des études de prix, celui-ci a pour mission d’appliquer le juste prix au regard des surfaces communiquées par le bureau de métrés. Il tiendra compte des difficultés d’accès, de la hauteur des bâtiments, des ornements en façade ou a contrario de la simplicité de celle-ci et quantifiera à son tour d’une part le nombre d’heures nécessaires pour réaliser l’ouvrage et d’autre part la quantité de matériel et matériaux à mettre en œuvre pour ce faire.

Il considérera également la nécessité de mettre en place un échafaudage de pied, de nacelles volantes, ou encore d’un élévateur. Il appréhendera la difficulté d’approvisionnement et obtiendra ainsi, par recollement au regard des centaines de chantiers exécutés auparavant, du temps de main-d’œuvre qualifiée nécessaire à l’établissement du devis ravalement.

Il n’oubliera pas de deviser les cantonnements et bases de vies nécessaires à la vie du chantier, dont il établira également un déboursé.

En ce qui concerne les matériaux, il procédera à une interrogation de prix auprès des différents fournisseurs concernés et trouvera la solution la plus économique pour minimiser le poste des achats.

Règles générales des tarifs de ravalement

Communément, le devis se décompose en trois phases importantes :

Tarif 41-  l’échafaudage, qui représente généralement de 20 à 35 % du montant du devis

2-  les matériaux, qui représentent de 10 à 30 % des travaux

3-  la main-d’œuvre, qui selon le type de chantier représente  40 à 70 % du prix final.

Toute la subtilité du technicien d’études de prix résulte à établir un prix juste, car s’il est trop cher, il ne sera pas compétitif et le client rejettera sa proposition. Dans le cas inverse, si ce n’est pas assez cher, il mettra en porte-à-faux l’économie du chantier pour son entreprise.

Le travail du technicien d’études de prix est fondamental car il conditionne à la fois l’offre qui est faite aux clients et l’analyse financière qui sera ultérieurement adressée aux services de production de l’entreprise et qui lui délivrera ainsi les budgets alloués par poste.

Il devra notamment s’interroger sur le type d’échafaudages à mettre en œuvre, car selon que l’on retienne un échafaudage multidirectionnel ou un échafaudage dit de cadres, le prix varie considérablement. De même, la longueur des nacelles utilisées et le nombre de rotations doivent être considérés du point de vue du temps de main-d’œuvre nécessaire à la manipulation. Sur certains chantiers, la rotation des nacelles d’échafaudages ou de l’échafaudage tubulaire peut représenter 30 à 40 % du prix du poste échafaudage.

Tarif 5

Depuis la RT 2012 et au vu de l’implication de l’entreprise dans le traitement écologique des déchets il devra également s’assurer du suivi de ces derniers et du retraitement par une entreprise spécialisée. Tout cela ayant un coût, son travail demande une extrême précision tant pour les clients que pour l’entreprise afin de produire un tarif ravalement juste.

Combien coûte un ravalement en Pierre de taille

Steinmetz

L’état général de la pierre conditionne la durée de mise en oeuvre des échafaudages et donc le prix devisé.En effet, si la pierre a juste besoin d’être nettoyée son traitement sera rapide et l’échafaudage maintenu peu de temps en place.

A l’inverse, si la pierre est en très mauvais état et qu’il faut prévoir de nombreuses incrustations de pierres le maintien peut être plus long et le prix plus élevé.

En général, il est très rare de reprendre l’intégralité d’une façade en pierre. On considère entre 5 et 15 % de reprise de pierre, le traitement étant presque toujours le même. Il s’agit d’effectuer un lavage puis la reprise partielle ou totale des joints après avoir préalablement traité les problèmes de maçonnerie.

Le traitement des ouvertures sera commun à n’importe quel autre ravalement, la mise en peinture des fenêtres oscillant entre 17 et 25 euros du mètre carré, le traitement des gardes corps entre 17 et 23 euros du mètre carré. Seuls des postes comme la minéralisation ou l’hydrofugation des supports augmenteront le montant du devis.

 

 

Combien coûte un ravalement en plâtre

Le calcul du poste échafaudage sera identique à celui de la pierre de taille et sera d’ailleurs commun à tout type de traitement de façades.

Ce qui fera varier le montant de l’offre sera essentiellement le pourcentage de parties maçonnées à reprendre. En effet, si l’on fait une reprise partielle des plâtres à hauteur de 20 ou 30 % le prix sera moins élevé que si l’on fait un piochage complet de la façade à 100 %.

Attention : Le DTU précise que si la reprise des plâtres excède 40% il est nécessaire de piocher 100% des façades pour bénéficier des garanties des compagnies d’assurances. 

Ce poste est important car si l’entreprise doit piocher l’intégralité des supports elle doit également piocher l’intégralité des corniches, bandeaux ou encore modénatures. Cela sous-entend que l’ensemble des parties en zinc et les recouvrants devront être déposés puis refaits à l’identique, entraînant ainsi une hausse substantielle du budget.

Combien coûte un ravalement en isolation thermique 

Immeuble RT 2012 (reflet)

Les tarifs du poste échafaudage seront sensiblement les mêmes que pour les ravalements cités précédemment. Toutefois, les travaux de maçonnerie seront moindres car il ne sera pas nécessaire de réaliser une parfaite planimétrie des supports. En effet, ces derniers seront recouverts d’un isolant thermique qui masquera tous les défauts.

Ce qui change considérablement, et peut faire varier d’une étude à l’autre le prix ravalement c’est l’épaisseur du matériau utilisé ainsi que sa texture.

Aujourd’hui, si l’on souhaite bénéficier des crédits d’impôt, la RT 2012 impose un coefficient thermique de 3,7 W/m².K. Ce coefficient varie selon la nature du matériau employé, soit de la laine de roche (120 mm), du graphité (120 mm) ou encore du polystyrène expansé (150 mm).

De même, si vous bénéficiez de certaines subventions, les organismes prêteurs peuvent imposer une épaisseur ou un coefficient différent de ce que le crédit d’impôt demande.

C’est donc le choix du matériau et son épaisseur qui conditionnera le prix puisque la finition sera impérativement une solution enduite sur une armature collée sur l’isolant, quelle que soit l’épaisseur de l’isolant.

Par expérience et recollement avec de nombreux chantiers exécutés par Harmonie en isolation thermique, on peut considérer une fourchette de prix relativement large en fonction de l’isolant posé et de la nature du chantier. Pour plus de précisions, n’hésitez pas à remplir une demande de devis. Il faut garder à l'esprit qu'au final les aides et subventions permettent de faire baisser très sensiblement le prix ravalement. Faites appel à notre département aides et subventions c'est un service gratuit. Il nous permet d'accompagner les copropriétés dans la jungle des aides et de vous apporter une méthodologie qui vous permet de réussir votre projet de rénovation énergétique.

Le prix réel d'une rénovation énergétique

 Nous venons de voir qu'il faut garder à l'esprit que les aides, subventions et le crédit d'impôt à la rénovation énergétique sont à considérer. Ils peuvent représenter de 35 à 60% du montant total des travaux : le devis rénovation est tout de suite beaucoup plus léger.

A noter le rôle majeur joué par l'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH) en la matière : sous condition de ressources on peut même obtenir la gratuité des travaux. Plus les travaux de performance énergétique sont ambitieux plus les aides sont importantes. Améliorer l'isolation extérieure des murs est un bonne chose : une bonne isolation représente vite 40% de déperditions énergétiques en moins. Réaliser également une meilleure isolation toiture est bénéfique : 15% de déperditions en moins. Ces pourcentages sont ceux constatés sur ce que l'on appelle les passoires énergétiques c’est-à-dire les immeubles construits durant les Trente Glorieuses. 

De façon certaine votre facture énergétique va fondre suite à votre rénovation de façade et à la réfection de votre toiture terrasse. Cela peut représenter de 30 à 50% de baisse annuelle. Au final le bilan de l'apport financier des aides conjugué avec celui des économies d'énergie conduit en moyenne à un amortissement de ces travaux en 8 ans. Donner des exemples de devis isolation pour une isolation par l'extérieur des murs de votre immeuble, indiquer des tarifs pour la réfection ou la rénovation de votre toiture, répondre à la question « Quel prix? » : tout cela n’a donc pas de sens. 

 

Les précautions à prendre

Pour tous vos travaux de ce type l'entreprise de ravalement doit être certifiée RGE par QUALIBAT : sans ce label les subventions ne peuvent être accordées. Vous pouvez retrouver nos qualifications ici.

Il faut également avoir réalisé un audit énergétique ou un Diagnostic Technique Général. C'est obligatoire et cela vous permettra d'avoir une idée assez précise des gains que vous pouvez obtenir grâce à la rénovation de votre façade.

Les travaux d'isolation thermique par l'extérieur (ITE) et les travaux d'isolation en toiture peuvent également être financés par un éco prêt à taux zéro (Éco PTZ). Le taux de TVA peut être réduit et votre caisse d’assurance retraite peut aussi vous apporter des aides.

Demandez-nous des devis travaux personnalisés, faites établir des devis cohérents au regard de la nature de votre immeuble en copropriété, sollicitez nous pour agir avec la bonne méthodologie. Faire appel à une entreprise leader pour ces travaux est la garantie de travailler avec des professionnels qualifiés qui vous aideront à réussir votre projet. Vous pouvez approfondir cette question de méthode en écoutant une conférence donnée par notre directeur commercial, Julien Souchon, lors du Forum Eco-Rénovons Paris 2018 organisé par l'Agence Parisienne du Climat et la Mairie de Paris.